Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

Perpignan : La musique confinée dans les espaces dédiés, et les terrasses bondées

Les terrasses font le plein à l’heure de l’apéritif ce 21 juin. Mais les clients semblent plus présents pour profiter de cette soirée sans couvre-feu que pour la Fête de la musique. 

Ce 21 juin, en hypercentre les quelques notes de musiques émanaient du patio du musée Hyacinthe-Rigaud. Une harpiste envoûte la quarantaine de spectateurs qui n’a pas voulu manquer cette Fête de la musique si particulière car les concerts sur la voie publique sont prohibés. Pour entendre encore des sonorités, il fallait se rendre en la cathédrale Saint-Jean-Baptiste où l’ensemble Sempre Legato régalait les amateurs de chœurs. Un peu plus haut, au jardin de la Poudrière, une violoniste cassait les codes de cet instrument traditionnel en jouant avec énergie.  

Mais dans le centre-ville, les lieux rassemblant le plus de public sont les bars et cafés. L’écrasante majorité des zincs ouverts font le plein de clients souvent jeunes. Si tous avaient l’autorisation d’organiser des mini-concerts en intérieur tout en respectant toujours la jauge de 50 % de la capacité d’accueil, ces restrictions sanitaires ont refroidi les commerçants. Au pied du Castillet, l’équipe du Grand Café de la Poste joue une playlist sur une sono. C’est certainement l’un des rares cafés d’où s’échappent quelques notes de musique.

Postes connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes