Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

Covid-19 – Le ministère de la Santé confirme que les salles de cinéma peuvent adopter une jauge de 49 personnes

Face la mise en place du passe sanitaire pour accéder à leurs cinémas, de nombreux exploitants ont décidé d’abaisser leur jauge à 49 spectateurs par salle ou par établissement dans le but d’échapper au décret du 19 juillet rendant obligatoire le passe sanitaire dans de nombreux lieux culturels à compter du 21 juillet. Après un cafouillage réglementaire, ils ont finalement obtenu gain de cause.

Jeudi matin, la Direction générale de la Santé avait indiqué sur Franceinfo que « la jauge de 50 personnes, retenue comme seuil d’application du passe sanitaire dans certains établissements recevant du public, est déterminée en fonction de la capacité d’accueil de cet établissement et non en fonction de l’occupation réelle des lieux ».

Dès lors, la Direction générale de la Santé avait signifié aux professionnels des salles obscures que la manœuvre d’abaisser la jauge n’était pas possible. Avant un revirement de situation.

Ce jeudi soir, le ministère de la Santé a en effet précisé à l’AFP que le pass sanitaire s’applique dans une salle de cinéma « à partir du moment où cette salle contient 50 places et plus, même si seulement dix sièges sont occupés lors d’une séance ». 

Les dix spectateurs doivent avoir présenté un pass sanitaire valide, souligne-t-il. Mais si le cinéma met en vente moins de 50 billets pour une séance – et prévoit donc d’accueillir moins de 50 spectateurs -, le pass sanitaire n’est plus nécessaire, précise le ministère.

Les salles de cinéma peuvent donc décider de baisser leur capacité d’accueil sous le seuil de 50 spectateurs et se passer ainsi du pass sanitaire. 
Dans les Pyrénées-Orientales, les cinémas Clap Ciné de Canet et Barcarès ont ainsi revu leur jauge pour éviter le pass sanitaire.

Postes connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes