Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

Extension du pass sanitaire : report pour les 12-17 ans, établissements scolaires, « semaine de pédagogie », pas de vérification d’identité au restaurant… ce qu’il faut retenir de l’intervention de Jean Castex

Le Premier ministre a précisé ce mercredi les mesures de l’extension du pass sanitaire.

Jean Castex a confirmé ce mercredi au Journal télévisé de 13 heures de TF1 le report de l’application du pass sanitaire pour les mineurs âgés de 12-17 ans à la fin septembre. Il était initialement prévu que celui soit appliqué à cette tranche d’âge à la fin du mois d’août. La vaccination des adolescents de cette tranche d’âge pourra se faire dans les écoles, collèges et lycées à la rentrée.

Pas de pass à la rentrée

Le Premier ministre a également précisé qu’aucun pass sanitaire ne sera requis pour se rendre dans un établissement scolaire à la rentrée.

Pas de vérifications d’identité au restaurant

Jean Castex assure également que les restaurateurs ou gérants de bars ne contrôleront pas l’identité des porteurs de pass sanitaire. « Les cafetiers et restaurateurs seront responsables du fait que leurs clients aient bien un pass sanitaire ». En revanche, « ils n’auront pas à effectuer « les vérifications d’identité » . « Ce n’est pas de leur responsabilité » .Seuls des contrôles demandés par le gérant ou aléatoires des forces de l’ordre permettront de vérifier l’identité des porteurs de pass.

Semaine de pédagogie

Il a également évoqué « une semaine » de « pédagogie » pour l’entrée en vigueur de l’extension du pass sanitaire. Il n’y aura pas de sanctions au cours de cette période de rodage pour les établissements recevant du public. Notamment ceux concernés depuis ce mercredi comme les cinémas ou ceux potentiellement concernés en août comme les bars et restaurants.

« Pour ceux qui ont commencé aujourd’hui (ce 21 juillet, NDLR) à appliquer le pass aujourd »hui nous avons dit, une semaine, huit jours où le temps est à la pédagogie et après viendra le temps des sanctions. Pour les établissements qui seront concernés une fois que la loi aura été votée, pareil, une semaine ».

« Le monde est confronté à une nouvelle vague, et nous devons agir », a déclaré le chef du gouvernement en indiquant que les personnes non-vaccinées représentaient 96% des nouveaux cas de contamination. 

5 millions de créneaux

Et de préciser que cinq millions de rendez-vous pour la vaccination seront prochainement ouverts pour les Français. Depuis l’annonce de l’extension du pass sanitaire, les demandes de prises de rendez-vous sont en hausse a-t-il confirmé. Aussi, l’objectif des 40 millions de primo-vaccinés devrait être atteint dès la fin du mois de juillet et le Premier ministre vise désormais les 50 millions de primo-vaccinés d’ici fin août. 

Les personnes vaccinées ne seront plus considérées comme cas contact, a enfin assuré Jean Castex.

Postes connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes