Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

Pyrénées-Orientales – Pass sanitaire obligatoire dans les cinémas : « Nous avons été exemplaires et nous voilà à nouveau cloués au pilori »

Jacques Font (les cinémas Castillet) et Jérôme Quaretti (Clap Ciné Canet et Leucate) déplorent « une fois de plus c’est le 7e Art – en plein essor depuis 2 mois avec des fréquentations à la hausse et la sortie de blockbusters – qui est pris en otage avec cette nouvelle injonction sanitaire ». Réactions « à chaud ».

En attendant d’une part les directives de leur organisme de tutelle, la  Fédération des cinémas de France, et d’autre part les précisions du futur décret d’application, les patrons des salles de cinéma marquent le coup au lendemain de l’intervention du président Macron.

Ce qui prédomine ? « Un fort sentiment d’injustice par rapport au traitement que l’on réserve aux centres commerciaux depuis le début de la pandémie », pareillement ressenti par Jacques Font (les cinémas Castillet) et Jérome Quaretti (les Clap Ciné de Canet et Leucate).

La discrimination vaccinale n’est pas loin

Le premier objecte : « Je suis remonté contre ces mesures brutales et assez contradictoires. Il n’y a pas si longtemps l’Etat ne jugeait pas urgent la vaccination pour les jeunes, et maintenant il l’impose. Depuis janvier 2020 je crois que le cinéma, le théâtre, les salles de concert, les musées et autres lieux de culture et de loisirs se sont montrés exemplaires face à la crise sanitaire. Nous avons respecté à la lettre les protocoles successifs en vigueur, et en récompense nous voilà à nouveau cloués au pilori ! Comment dès le 21 juillet va-t-on on pouvoir gérer le flux de spectateurs qui seront vaccinés ou testés ? Refouler ceux qui ne le seront pas ? En clair faire notre propre police en stigmatisant forcément une partie d’entre eux … Impensable. ».

Quant à son confrère, il estime « Je m’attends forcément à une baisse de fréquentation. On va au cinéma pour se détendre, a priori sans contraintes ni obligations. Beaucoup de spectateurs, même assidus, vont simplement renoncer à fréquenter les salles obscures parce qu’ils ne pourront pas présenter leur pass sanitaire aux caisses. À ce rythme-là, la discrimination vaccinale n’est pas loin. »

Postes connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes