Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

Covid-19 : « 61% des Français favorables à des mesures de restriction plus contraignantes pour les non-vaccinés », selon un sondage Elabe

Selon un sondage Elabe réalisé pour BFM, les personnes âgées de 18 à 24 ans sont les moins enclines à l’idée d’une vaccination imposée à la population globale. 

Alors que l’obligation vaccinale pour les soignants est envisagée par le gouvernement, Jean Castex et plusieurs de ces ministres, dont Olivier Véran, consulte les partenaires sociaux et les professionnels de la santé à ce sujet. Cette obligation pourrait être, le cas échéant, étendue à l’ensemble des Français réticents aux vaccins. 

Ce mercredi 7 juillet, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a rappelé l’importance de la vaccination face à la propagation du variant Delta en France, qui a augmenté de 20% depuis la semaine dernière atteignant les 40% des cas en France. Le sondage Elabe montre que les Français sont de plus en plus enclins à se faire vacciner puisqu’ils sont maintenant 3 sur 4 à désirer recevoir le précieux sérum ou à l’avoir déjà reçu.

Seulement 19% des Français se disent « très opposés » à l’obligation vaccinale globale

61% des Français se disent favorables à la mise en place de mesures de restriction plus contraignantes (interdiction d’accès à certains lieux, interdiction d’exercer sa profession si contact avec le public, etc.) pour les personnes ne souhaitant pas se faire vacciner, révèle le sondage Elabe commandé par BFM. Parmi eux, 28% y sont « très favorables » et 33% « plutôt favorables. » À l’inverse, 38% y sont opposés, dont 19% « plutôt opposés » et 19% « très opposés ». 80% des Français déjà vaccinés ont répondu favorablement à la question.

La volonté d’obligation vaccinale varie selon les âges

Les personnes dans la tranche d’âge allant de 25 à 34 ans ne sont majoritairement pas favorables à ce sujet. À l’inverse, 79% des 65 ans et plus sont d’accord avec l’idée de la vaccination imposée à la population globale et 90% pour les soignants. Si les hommes sont globalement plus favorables à l’obligation pour la population globale et les soignants, les individus déjà vaccinés, peu importe le sexe, sont largement favorables à la vaccination obligatoire (88% soignants, 79% grand public).

Postes connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes