Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

Sécurité : Gérald Darmanin sermonne le maire de Lyon et l’appelle dans lequel un courrier à agir « sans dogmatisme »

La passe d’armes autour de la sécurité à Lyon se poursuit entre le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, et le maire Grégory Doucet. « J’ai été maire et je sais qu’en tant que maire, vous disposez de nombreux leviers pour améliorer la situation », écrit le ministre dans un courrier adressé à l’édile, lundi 1er août, et consulté par France Télévisions. « La sécurité à Lyon, et plus particulièrement dans le quartier de la Guillotière, est préoccupante », souligne Gérald Darmanin. Il en appelle à « l’engagement de chacun, en responsabilité et sans dogmatisme » pour l’améliorer.

Deux jours plus tôt, le ministre s’était rendu dans la capitale des Gaules, pour étrenner un centre de rétention administrative (CRA) et rencontrer des policiers agressés le 20 juillet dernier dans le quartier de la Guillotière. Grégory Doucet avait alors refusé de rencontrer le ministre. Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin l’invite, dans sa lettre, à « se joindre aux discussions pour mieux coordonner les réponses » à apporter aux problèmes d’insécurité sur la ville.

Très sévère avec le maire de Lyon, Gérald Darmanin lui adresse plusieurs suggestions : les effectifs de la police municipale « nécessitent d’être considérablement renforcés », écrit-il, soulignant que leur nombre semblait même avoir diminué par rapport à 2020. Le ministre évoque également l’installation de dispositifs de vidéoprotection, réclamés « à plusieurs reprises par le préfet ». Et cite le « déport actif des images de vidéoprotection », c’est-à-dire leur partage avec les forces de l’ordre : « Personne ne comprend que Lyon fasse partie des deux seules grandes villes de France à refuser de fournir cet outil à la police nationale ».

« Au-delà des querelles politiciennes qui n’intéressent personne, je pense qu’il est temps que vous renouiez le dialogue avec les habitants et les policiers de la République. »

Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur

courrier au maire de Lyon Grégory Doucet

Afin de « ramener le calme » dans le quartier de la Guillotière, Gérald Darmanin suggère également au maire de Lyon de prendre « des arrêtés anti-rassemblements, limités à des horaires et jours déterminés » et de faire équivaloir son droit de préemption dans le but de favoriser la « diversification commerciale du quartier, afin de limiter la prolifération des commerces communautaires ». Le ministre de l’Intérieur dénonce enfin le projet de piétonisation d’une partie du quartier, synonyme, selon lui, d’une « détérioration sécuritaire au regard de la physionomie du quartier ».

Ce courrier fait suite à un déplacement du ministre dans le quartier de la Guillotière, deux jours plus tôt, où il était venu rendre son soutien aux policiers agressés le 20 juillet dernier. La visite avait été boycottée par Grégory Doucet, ce dernier réclamant 300 policiers nationaux supplémentaires. Le ministre de l’Intérieur a depuis martelé qu’il « y a eu plus de 100 policiers » supplémentaires à Lyon depuis qu’il est ministre, que 200 policiers supplémentaires de la police aux frontières arrivent dès janvier et qu’une nouvelle brigade de CRS est maintenue à demeure.

L’absence de Grégory Doucet avait été qualifiée de « grave infidélité » par le ministre, qui avait toutefois laissé la porte à des discussions futures. Ce dernier, quoi qu’il en soit, prévoit de se rendre à nouveau dans le quartier de la Guillotière, le 5 septembre prochain, afin de faire « un point sur l’évolution de la situation ».

Postes connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes