Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

Variant Delta – La Catalogne va prendre des mesures fortes pour contenir l’exceptionnel rebond de l’épidémie

Jamais, depuis le début de l’épidémie de coronavirus, l’augmentation des indicateurs n’avait été aussi brutale qu’en ce début du mois de juillet en Catalogne. La situation à Barcelone est la plus inquiétante.

Depuis quelques jours, la Catalogne inquiète. La fin progressive des mesures restrictives a ramené dans la région, et particulièrement à Barcelone, tous les excès de la vie d’avant. Grosses fêtes et tourisme de masse ajoutés à l’effet du variant Delta (qui deviendra majoritaire ces jours-ci) ont fait de la capitale catalane l’épicentre d’une nouvelle vague que tout le monde craint en Espagne.

Face à la situation « hors de contrôle », les autorités sont sommées d’agir. Et le gouvernement catalan a indiqué, ce lundi, qu’il allait prendre des mesures pour tenter d’arrêter la propagation du virus.

Des mesures concrètes et chirurgicales

La conseillère catalane auprès du président régional, Laura Vilagrà, ainsi indiqué sur TV3 que le gouvernement préparait de nouvelles restrictions avec des « mesures chirurgicales et concrètes » « qui seront discutées avec les secteurs qui peuvent être affectés ».

Elle n’a toutefois rien dévoilé du contenu des mesures tout en n’excluant rien. « Tout est à l’étude » a poursuivi la ministre catalane mais « je n’avancerai rien ni ne spéculerai tant que les mesures que nous pouvons mettre en œuvre ne seront pas déterminées.

La jeunesse non vaccinée fait exploser les compteurs

Pointées du doigt, la jeunesse et l’économie de la fête. Il y a, chez les jeunes, un « faible sentiment de risque » alors que « la pandémie n’est pas terminée » a martelé Laura Vilagrà.

Mais si la jeunesse est la moins vaccinée, la responsabilité en incombe surtout aux autorités catalanes puisque les populations les plus jeunes ont été les dernières à être éligibles à la vaccination. Ainsi, le 10 juin, la vaccination était ouverte aux adultes âgés de 40 à 44 ans… quand elle était ouverte à tous les plus de 12 ans en France cinq jours plus tard. Ce n’est que le 28 juin dernier que le gouvernement catalan réfléchissait enfin à l’ouverture imminente de la vaccination aux 16-29 ans…

Si celle-ci est désormais possible, elle n’évitera sans doute pas cette nouvelle vague aux données impressionnantes. Depuis l’an dernier, l’Espagne s’est doté d’un indicateur inédit en France mêlant plusieurs données et appelé le « risque de rebond ». A 200 points, le risque de rebond est considéré comme extrême voire très grave. Il est actuellement de 1.451 points à Barcelone… Une progression inédite depuis le début de l’épidémie. 

Jusqu’à un confinement dur?

Plus que les nouvelles contaminations, ce sont les augmentations des admissions à l’hôpital et en réanimation d’un public plus jeune qui inquiète la Catalogne. Ira-t-elle jusqu’à prononcer un confinement dur pour se protéger du variant Delta? Face à l’urgence de la situation, les décisions tomberont très vite même si l’absence d’état d’urgence ne permettra pas d’aller jusqu’à un couvre-feu. Mais le milieu de la nuit et de la restauration pourrait être le premier à être impacté.

Postes connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes