Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

Pyrénées-Orientales : Booder, Arnaud Ducret, Gérémy Crédeville… découvrez la programmation du F’estival de Collioure par Mathieu Madénian

Le F’estival de Collioure organisé et produit par la Ville en très étroite collaboration avec Mathieu Madénian sera organisé pour la toute première édition au square Caloni, face au clocher, les 29, 30 et 31 juillet prochains. 

Cette fois, c’est officiel. Depuis plusieurs mois Mathieu Madénian ne cachait en rien son projet de festival d’humour dans les Pyrénées-Orientales. Le trublion made in Saleilles accouche enfin de son nouveau « bébé » comme il le nomme. Le F’estival de Collioure verra le jour les 29, 30 et 31 juillet 2022. Une toute première édition qui jouit tant du carnet d’adresses de l’humoriste que de la volonté municipale de créer un événement pérenne. « Honnêtement ? Je voulais absolument que cette manifestation appartienne à la mairie et non pas à une boîte de production, détaille Mathieu Madénian. Pourtant nous avons été approchés par des très gros noms du métier. Mais ça a été un non direct. Car quand un producteur est dans le coup, si un jour il veut changer d’endroit, il se casse avec le festival et la ville se retrouve sans rien ».

Grâce à un investissement de 145 à 150 000 € porté par la Ville de Collioure, 18 artistes se succéderont sur la scène du F’estival qui sera déployée face au clocher, au square Caloni. Arnaud Ducret (29 juillet), Booder (31 juillet) et, évidemment, Mathieu Madénian (30 juillet) joueront les têtes d’affiche. En amont de leur spectacle respectif, un plateau de jeunes artistes chauffera la foule. Mais bon nombre de ces talents sont d’ores et déjà connus du grand public. Gérémy Crédeville (chroniqueur France Inter), le chanteur humoristique célèbre pour sa Tristitude Oldelaf ou encore Christine Berrou (chroniqueuse Télématin sur France 2 et Piquantes ! sur Téva) feront partie des moteurs de la nouvelle scène.

Un festival « les pieds dans l’eau »

Mathieu Madénian estime que ces comiques confirmés ont été surtout séduits par le cadre de ce village du littoral catalan. « Ce n’est pas le cachet qui les attire parce qu’un Booder ou un Ducret ça remplit des grosses salles. Mais pour avoir joué dans beaucoup d’endroits, je peux vous assurer qu’à chaque fois où presque qu’on t’annonce un festival au ski ou à la plage, tu te retrouves au final dans une salle des fêtes ou un cinéma. Là, c’est réellement face à la mer, les pieds dans l’eau. Personnellement, c’est la première fois que je vois ça. L’idée, c’est que les artistes programmés cette année puissent après aller prêcher la bonne parole auprès des collègues humoristes ». 

Collioure triplant déjà sa population durant la période estivale avait-elle réellement besoin d’un festival pour animer sa commune et peut-être attirer encore de nouveaux vacanciers durant cette période de l’année ? Pour Guy Llobet, le premier magistrat, la réponse est évidente : « Collioure c’est un patrimoine historique et culturel important. Mais c’est aussi une ville festive. Nous sommes dans un monde perturbé. Nous avons besoin de sortir de ce marasme ambiant, nous devons nous diversifier et je pense que les gens ont envie de rire ». 

Les amateurs et curieux qui voudront découvrir l’événement devront débourser 10 € pour le plateau des cinq artistes jeunes talents et 32 € pour les têtes d’affiche. 450 places seront disponibles par spectacle. 

Postes connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes