Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

Covid-19 – Le porte-parole du gouvernement évoque à son tour la « possibilité » d’une 4e vague dès fin juillet

Ce lundi matin, Olivier Attal a appelé les Français à se faire vacciner évoquant la possibilité d’une 4e vague cet été.

« Il y a des motifs d’inquiétude » a concédé ce lundi matin le porte-parole du gouvernement sur France Inter. Après Olivier Véran ce dimanche, Gabriel Attal a évoqué le risque d’une remontée épidémique dès cet été.

« Depuis plusieurs semaines, la situation s’est très nettement améliorée dans notre pays, grâce aux efforts des Français, au déploiement de la vaccination », a-t-il expliqué. « Mais ce que l’on constate, c’est que depuis un peu moins d’une semaine, la tendance semble s’être inversée et que l’épidémie regagne du terrain. »

Et Gabriel Attal de rappeler que le variant Delta « gagne du terrain très rapidement ». « Il double presque chaque semaine, on est aujourd’hui à plus de 30% des contaminations. »

Cependant cette hausse du nombre de cas ces derniers jours « est attendue, parce que plus vous atteignez un niveau faible de contaminations, moins cela baisse vite ». « Par ailleurs on a tout rouvert, donc forcément il y a un petit tassement, cela peut être attendu. »

Une quatrième vague dès fin juillet « est une possibilité (…) Il faut continuer à se faire vacciner ».

Le porte-parole du gouvernement a ensuite insisté sur le fait que cette remontée des cas « n’est pas une fatalité » et que la France « a une carte maîtresse pour empêcher qu’une nouvelle vague déferle sur notre hôpital, c’est la vaccination ».

Aussi a-t-il assuré que la vaccination obligatoire des soignants était « une sérieuse possibilité ».

Et de conclure : « Toute vaccination supplémentaire c’est une petite victoire contre le variant Delta ».

Postes connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes