Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

Soupçons de conflit d’intérêts : perquisition surprise au ministère d’Eric Dupont-Moretti

Une perquisition est en cours au ministère de la Justice dans le cadre de l’enquête visant le garde des Sceaux Eric Dupond-Moretti pour de possibles conflits d’intérêts.

Depuis le 13 janvier dernier, la Cour de Justice de la République (CJR) enquête sur des soupçons de conflits d’intérêts en lien avec le Garde des Sceaux. L’intéressé est suspecté d’avoir une influence depuis son arrivée place Vendôme sur des dossiers qu’il traitait auparavant en tant qu’avocat. En décembre, des membres de l’association Anticor et trois syndicats de magistrats avaient porté plainte auprès de la CJR. Des plaintes que conteste le ministre.

Une perquisition est en cours au ministère de la Justice dans le cadre de l’enquête visant le garde des Sceaux Eric Dupond-Moretti pour de possibles conflits d’intérêts, a-t-on appris de source judiciaire, confirmant une information du Parisien #AFP pic.twitter.com/NsGnyOCULT

— Agence France-Presse (@afpfr) July 1, 2021

Au centre de l’affaire se trouve l’enquête administrative ordonnée par Éric Dupond-Moretti en septembre contre trois magistrats du parquet national financier (PNF) qui avaient participé à une enquête préliminaire devant identifier la taupe qui aurait informé Nicolas Sarkozy et son avocat Thierry Herzog qu’ils étaient sur écoute dans l’affaire dite « Paul Bismuth ».

La commission d’instruction de la CJR est, désormais, chargée de mener les investigations. Elle est composée de trois magistrats de la Cour de cassation et est la seule instance habilitée à enquêter sur les membres du gouvernement pour les actions menées dans l’exercice de leurs fonctions.

Postes connexes

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Histoires récentes