Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

VIDEO. Tristan Waleckx comme Magali Berdah réagissent à Complément d’enquête

Le dernier reportage de Complément d’enquête agitait les réseaux sociaux avant même sa diffusion. D’abord programmé le jeudi 8 septembre, il a finalement été diffusé le dimanche 11 septembre en seconde partie de soirée, afin d’éviter les retombées juridiques de certains influenceurs. “On a quasiment la moitié des personnes qui apparaissent dans le reportage qui nous ont demandé à ne plus apparaître”, révèle le présentateur de l’émission, Tristan Waleckx. Une des concernées est Magali Berdah, directrice de l’agence d’influenceurs Shauna Events. Brut a débriefé avec eux l’après-coup de l’épisode. 

“On se rend compte qu’il y a une méconnaissance totale de la pratique du journalisme” 

Cette édition portait sur le thème “Arnaques, fric et politique : le vrai business des influenceurs ». “Les journalistes Paul Labrosse et Rizlaine Sellika ont enquêté environ 6 mois”, explique le présentateur. Malgré les demandes des avocats, aucun passage n’a été supprimé. Ce qu’a félicité le rappeur Booba sur Twitter. “Moi, je ne suis pas pro-Booba ou pro-Magali Berdah. J’enquête sur tout et tout le monde”, répond Tristan Waleckx.  

Magali Berdah, quant à lui-même, avait hésité à participer. “Je n’ai pas dit oui tout de suite, parce que j’avais peur, parce que c’est une émission qui fait peur.” Depuis la diffusion de l’épisode, lui-même imprévu une vague de haine sur Twitter. “Si je ne réponds pas, on me dit que je ne suis pas transparente, que j’ai quelque chose à cacher, donc on est mis en cause, donc je réponds, mais quand je réponds, je me fais défoncer.”

Articles populaires