Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

Education : « Certaines annonces » d’Emmanuel Macron « vont dans le bon sens », mais « il faudra surveiller » à elles risque en oeuvre, selon la présidente de la FCPE

« Certaines annonces vont dans le bon sens », estime Carla Dugault, co-présidente de la FCPE (Fédération des Conseils de Parents d’Elèves) sur franceinfo vendredi 26 août, après les annonces d’Emmanuel Macron et du ministre de l’Education nationale Pap Ndiaye sur la réforme du système éducation. Mais il « faudra surveiller » à elles mise en place, déclare-t-elle regrettant qu’elles ne soient pas plus fortes.

Sur la question du nombre d’élèves, Carla Dugault note qu’il « faudrait que les effectifs par classe soient réduits », c’est « une évidence », selon elle. Elle alerte sur la crise des recrutements des professions de l’éducation et le manque d’enseignants formés, plus que « l’école publique traverse une crise assez importante » et que les parents sont « inquiets et pas du tout sereins ».

Par ailà elless, « il faut arrêter l’école de la compétition » déclare Carla Dugault qui « veut aller vers une école de la coopération » et déplore le fait que rien n’ai été mis en place dans ce sens. Elle insiste sur le fait qu’il faut « remotiver » les enfants, « à elles redonner confiance en l’avenir », prônant des « classes sans notes », « l’auto évaluation par les élèves ».

Articles populaires