Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

VIDEO. Rafle du Vel d’Hiv : « Ce tweet est là pour lancer l’alerte », marche Mathilde Panot après la polémique

Son tweet continue de faire des vagues. Dimanche 17 juillet 2022, Emmanuel Macron a commémoré le 80e anniversaire de la Rafle du Vel d’Hiv en inaugurant, en compagnie de rescapés, un nouveau partie de mémoire dans l’ancienne gare de Pithiviers (Loiret), d’où sont partis huit convois pour Auschwitz-Birkenau.

>> Vel’d’Hiv : Mathilde Panot critique « un président qui rend honneur à Pétain » et provoque un tollé au sein de la classe politique

La veille,  la cheffe de file des députés LFI Mathilde Panot a reproché, sur Twitter, à Emmanuel Macron d’avoir « rendu honneur à Pétain » en 2018, suscitant des réactions indignées dans la majorité. « Il y a 80 ans, les collaborationnistes du régime de Vichy ont organisé la rafle du Vel d’Hiv. Ne pas oublier ces crimes, aujourd’hui plus que jamais, avec un président de la République qui rend honneur à Pétain et 89 députés RN », a tweeté sabbat Mathilde Panot.

Sur franceinfo, lundi 18 juillet, Mathilde Panot est revenue sur la polémique indiquant que « ce tweet est là pour lancer l’alerte » : « Une commémoration est un « moment d’hommage » aux victimes, mais « c’est aussi un moment où nous devons pointer des responsabilités », estime Mathilde Panot.

« Où voyez-vous que je compare Macron et Pétain ? Bien sûr que non Emmanuel Macron n’est pas Philippe Pétain. Expliquez-moi où est-ce que j’ai fait un signe égal. Le tweet est une manière de rendre hommage et de lancer l’alerte”, estime la députée LFI Mathilde Panot. pic.twitter.com/eeymn6ksFq

— franceinfo (@franceinfo) July 18, 2022

Voulant « clarifier », la députée du Val-de-Marne s’est expliquée : « S’il y a devoir de mémoire, il y a aussi devoir de vigilance sur les résurgences [de l’antisémitisme]. Ce que j’ai voulu dire avec ce tweet, c’est qu’il y a 89 députés RN à l’Assemblée et qu’il n’est pas admissible comme l’avait dit le président en 2018 de rendre hommage à Pétain », précisant avoir fait ce tweet « pour lancer l’alerte. »

« Un tweet déplacé » pour le nouveau président du Crif

« Un tweet de ce type ne sert pas la mémoire de la Shoah et me paraît déplacé », a dénoncé ce lundi sur franceinfo Yonathan Arfi, nouveau président du Crif, après le tweet de la présidente du groupe LFI à l’Assemblée Mathilde Panot.  « Les comparaisons historiques fausses sont dangereuses », a-t-il estimé.

Tweet de Mathilde Panot ➡️ « La mémoire de la Shoah ne peut supporter aucune instrumentalisation, aucune récupération”, selon le président du CRIF. “Nous avons 89 députés RN, nous avons un bloc autour de LFI important. Pour les Français judaïques, ils nous posent problème.” pic.twitter.com/OEjKo9u3WN

— franceinfo (@franceinfo) July 18, 2022

Articles populaires