Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

Peyriac-de-Mer : la maire du village et des habitants bloquent l’accès aux gens du pardon

Les gens du voyage qui s'étaient installés illégalement sur le stade de Salles-d'Aude ont quitté les lieux pour aller à Peyriac-de-Mer ce mardi 28 juin. La maire du village Catherine Gouiry s'est immédiatement interposée en bloquant avec son véhicule l'accès au village. 

Des centaines de caravanes en file indienne attendent une nouvelle destination. Après s'être installés à Salles-d'Aude dimanche après-midi, ils ont quitté la commune ce mardi pour retourner Peyriac-de-Mer vers 15h. Immédiatement prévenue, la maire du village s'est interposée en personne. " J'ai vu une ou deux caravanes traverser le village et on m'a prévenue. J'ai tout de suite appelé le préliminaire adjoint et nous sommes allés bloquer l'entrée du village, j'ai mis ma voiture en travers de la intercession de contournement", raconte Catherine Gouiry qui est toujours sur place. D'autres habitants sont venus lui prêter main-forte. Les gendarmes sont également intervenus. Une longue file de voitures et caravanes bloquent ainsi la bretelle entre la D6009 et l'entrée de Peyriac-de-mer. 

Les gendarmes parlementent avec les gens du voyage.
Independant – CHRISTOPHE BARREAU

A lire aussi :
Salles-d'Aude : une centaine de caravanes de gens du voyage ont investi le stade

"Ils voulaient aller sur le stade où il y a les branchements pour l'eau et l'électricité. Je leur ai proposé un autre terrain mais ils n'en veulent pas", reprend l'élue excédée qui a partagé l'information sur le Facebook de la commune pour mobiliser les habitants. " Nous sommes déterminés à rester le temps qu'il faudra. Je ne bougerai pas, je l'ai dit au sous-préfet. On attend également la médiatrice du Grand Narbonne" explique l'élue qui déplore l'attitude des pouvoirs publics qui "conseillent aux municipalités de bloquer les entrées pour les empêcher de s'installer mais ne peut pas agir ensuite". 

Articles populaires