Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

Assemblée nationale : Emmanuel Macron trouvera-t-il des alliés pour former une majorité ?

Dimanche 26 juin, Emmanuel Macron a ouvert la porte à des coalitions pour obtenir une majorité sur les futurs projets de loi que son gouvernement présentera au Parlement. Les députés communistes ne ferment pas complètement la porte. Fabien Roussel explique être ouvert sur certains textes qu’il juge prioritaires pour les Français, mais dessine une ligne rouge que son parti ne franchira pas. « Nous n’irons pas dans un gouvernement qui prévoit d’allonger l’âge de départ en retrait », a averti le député communiste.

Le parti des Républicains s’inscrit dans l’opposition

Du côté des Républicains, la ligne politique affichée est officiellement claire : le parti s’inscrit dans l’opposition. Mais certains pourraient se mettre d’accord, en coulisses, avec les députés du parti présidentiel, notamment au sujet du recul de l’âge de départ à la retraite à 65 ans. Une coalition éventuelle à laquelle ni le débat national ni La France insoumise ne participeront. Ils sont exclus car ils ne sont pas considérés comme des partis de gouvernement par le chef de l’État.

Articles populaires