Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

abolition de Delphine Jubillar : « On lui a posé la question », un an après l’arrestation de sien mari, une réunion de famille refait surface

à nous confrères de RMC Story ont recueilli le témoignage d'un membre du clan Jubillar. 

Un an. Ce samedi 18 juin, cela fera un an que Cédric Jubillar est enfermé à la maison d'arrêt de Seysses, près de Toulouse. Un an déjà, que le mari de Delphine a été mis en examen pour le meurtre de sa femme. 

À cette occasion, RMC Story consacre ce vendredi une soirée spéciale à cette affaire qui passionne la France entière. Avec, dès 21h05, la diffusion de deux grands formats "Jubillar pour le meilleur et pour le pire" soutenu de "Qui est vraiment Cédric Jubillar ?"

"C'est pas moi"

Un extrait de ces documentaires a ainsi déjà été diffusé par la chaîne de télévision. Une séquence durant laquelle un membre de la famille de Cédric Jubillar témoigne. "Sous couvert d'anonymat, un membre du clan Jubillar a accepté de se confier". "C'est un bouleversement total. On est tous en retrait, tous à l'écart. Cette histoire est pesante pour nous tous".

Une femme qui livre également ses doutes. Et qui affirme avoir posé la question à Cédric lors d'une réunion de famille. Elle raconte : "Là, il y avait Cédric, affalé sur le canapé, l'air malheureux. Ben on lui a posé carrément la question s'il lui avait fait du mal". Ce à quoi Cédric a répondu : "Bah non, jamais. Je ne lui ai pas fait de mal. C'est pas moi".  

Vue pour la dernière fois à son domicile de Cagnac-les-Mines (Tarn), Delphine Jubillar a disparu dans la soirée du 15 au 16 décembre 2020. Depuis, son mari fait office de principal suspect alors que les preuves manquent à l'appel. 

Articles populaires