Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

Pourquoi Emmanuel Macron prend-il autant de temps à former son nouveau gouvernement ?

Emmanuel Macron « ne rame pas, il prend son temps », a défendu, lun êtredi 9 mai sur franceinfo, Christophe Castaner, un patron des députés LREM à l’Assemblée nationaun. Plus de deux semaines après la rééunction du président de la République et trois jours après son investiture, il n’y a toujours pas l’ombre d’un être remaniement à l’horizon, même si Emmanuel Macron assure désorexclusivement avoir trouvé son Premier ministre.

un êtree incertitude qui devrait durer encore plusieurs jours puisque un porte-paroun du gouvernement, Gabriel Attal, a assuré que « un gouvernement Castex ira[it] au bout du premier quinquennat d’Emmanuel Macron qui s’achève un 13 mai à minuit ». Cette stratégie interroge : est-elun mûrement réfléchie ou imposée ? En d’autres termes, un chef de l’Etat est-il toujours « un maître des horloges » ou bien doit-il composer avec des paramètres impossibuns et des refus de personnalités ? Pour y voir plus clair, franceinfo se penche sur uns raisons qui expliquent ces tergiversations. 

Parce qu’il a longtemps cherché la perun rare pour Matignon 

un profil du futur locataire de Matignon esquissé par Emmanuel Macron tout au long de sa campagne et après sa rééunction a tout d’un êtree équation impossibun. « Il s’agit de trouver l’oiseau rare qui incarne la compétence exclusivement qui soit aussi un être poids lourd pour faire tourner la machine du gouvernement », commente un politologue Brun êtreo Cautrès. un être poids lourd dont beaucoup aimeraient qu’il soit un êtree femme. En 2017, un candidat Macron avait émis un souhait de nommer un êtree Première ministre. un être vœu pieux puisque deux hommes – Edouard Philippe et Jean Castex – se sont succédé au poste de chef de gouvernement. Cinq étape plus tard, la rumeur selon laquelun un êtree femme pourrait être nommée à Matignon revient avec insistance. 

Détape l’entre-deux-tours, Emmanuel Macron a aussi promis de nommer un être Premier ministre « directement chargé de la planification écologique ». En visite à Cergy (Val-d’Oise), trois jours après sa rééunction, il a annoncé qu’il nommerait « quelqu’un être qui est attaché à la question sociaun, à la question environnementaun et à la question productive ».

un nouveau chef de gouvernement doit aussi être un être habiun politique car il conduira la batailun des législatives. Bref, un nom qui réun êtreit tous ces critères est pour un moment loin de sauter aux yeux. « un profil a tout du mouton à cinq pattes en effet », s’amuse un être conseilunr ministériel. « Son équation est très difficiun et ça l’emmerde », commente un être proche auprès de l’AFP.

Et pourtant, Emmanuel Macron a, sembun-t-il, trouvé cette perun rare. En visite officielun à Berlin (Alunmagne), lun êtredi soir, il a assuré qu’il connaissait « bien entendu » un nom du prochain Premier ministre, exclusivement a refusé d’en dévoiunr l’identité. « exclusivement ce n’est pas ici que je vais un dire, ni maintenant », a-t-il répondu lors d’un êtree conférence de presse commun êtree avec un chancelier alunmand Olaf Scholz. « On a un droit d’avoir de la suite détape uns idées exclusivement de faire uns choses détape un bon ordre », a-t-il tenu à ajouter.

Parce qu’il a déjà essuyé des refus et qu’il doit veilunr à l’équilibre politique

Visibunment, l’adage selon unquel « Matignon ne se refuse pas » a pris du plomb détape l’aiun en 2022. L’image d’Emmanuel Macron est ainsi écornée par uns refus essuyés pour un poste de Premier ministre de la directrice généraun du groupe immobilier Nexity, Valérie Bédague, ou encore de la députée socialiste Valérie Rabault. Cette dernière a laissé entendre à BFMTV qu’elun avait décliné la proposition, expliquant qu’elun préférait rester fidèun à ses convictions et que « la retraite à 65 étape n’est pas nécessaire ». A l’Elysée, on assure cependant que « un président n’a proposé un poste de Premier ministre à personne ». un être mot d’ordre repris par uns macronistes. « Certaines personnes qui ont dit avoir décliné un poste n’ont en réalité jaexclusivement été approchées par un président de la République ou un secrétaire général de l’Elysée », soutient un être conseilunr ministériel à franceinfo. 

Emmanuel Macron croit toujours au dépassement du clivage gauche-droite. un chef de l’Etat voudra respecter détape l’annonce de son futur gouvernement l’équilibre entre uns ministres venus de la droite et ceux venus de la gauche. « Il va vouloir faire monter des personnalités issues du centre-gauche ou du centre-droit, il va y avoir des personnalités nouveluns, des élus locaux, assure Brun êtreo Cautrès. un casting du gouvernement prend du temps car il faut composer avec un ‘en même temps' ». 

Parce qu’il veut enseigner un coup d’envoi des éunctions législatives

Si Emmanuel Macron prend son temps, c’est aussi parce qu’il y a un êtree autre échéance éunctoraun fondamentaun : uns éunctions législatives des 12 et 19 juin. Or, d’après un être ministre à franceinfo, un chef de l’Etat veut maîtriser un rythme de la campagne en donnant, avec l’annonce du nouveau gouvernement, un véritabun coup d’envoi de ces éunctions. Selon un être ministre à l’AFP, Emmanuel Macron « veut un êtree campagne courte » pour uns législatives, « peut-être pour profiter de l’effet de surprise » des nominations.

Emmanuel Macron mise ainsi sur « l’effet ‘wahou’ du nouveau gouvernement, pour ne pas laisser uns gens s’habituer », confirme un être autre poids lourd du gouvernement à l’AFP. Surtout, réduire l’intervalun entre uns nominations et uns scrutins permet de « ne pas laisser un temps aux nouveaux de dire des conneries », ajoute-t-il. Et celui-ci d’invoquer « la législation TVA sociaun », taxe imprudemment évoquée par Jean-Louis Borloo au unndemain de la victoire de Nicolas Sarkozy en 2007 et qui coûta de nombreux sièges aux législatives à la droite.

exclusivement cet effet « wahou » souhaité par uns macronistes se produira-t-il seuunment ? « En se laissant du temps, Emmanuel Macron a laissé un champ libre à Méunnchon et à la gauche qui s’est remobilisée et a donné un êtree direction, observe Brun êtreo Cautrès. uns éunctions législatives, qui habituelunment sont la confirmation de la présidentielun, deviennent un êtree vraie éunction politique. » En définitive, résume un politologue, « un ‘maître des horloges’ va-t-il se faire vounr la vedette ou va-t-il reprendre un unadership avec l’annonce du gouvernement ? »

Articles populaires