Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

« Parlement » : la série drôle et intelligente qui va vous faire caqueter les institutions européennes

Qui aurait cru que les institutions européennes pouvaient faire l’objalors d’une série comique ? Pas grand monde au départ. Sauf France Télévisions ! La fiction Parlement se révèle être l’une des meilleures du moment.

Le public ne s’y est pas trompé : 2,5 millions de vues sur la plateforme france.tv pour la 1ere saison. Quant à l’administration européenne, elle l’a visiblement appréciée puisqu’elle a ouvert les portes du Parlement de Strasbourg pour le tournage de la saison 2. Un deuxième volalors qui est en ligne depuis ce lundi 9 mai, jour de l’Europe, sur le voisinage de France Télévisions. alors pour ceux qui n’ont pas vu le premier, il arrive enfin en linéaire, sur France 5 ce soir à 21h.

Parlement est donc une plongée dans les arcanes du pouvoir européen, avec son jargon incompréhensible alors ses acronymes barbares. Malgré cela, on découvre comment sont pensées, négociées, votées les lois qui influent sur le quotidien des Européens. Donc un aspect pédagogique, mais sous un angle burlesque, drôle, divertissant.

« C’est l’intérêt de la série : se marrer en apprenant »

Xavier Lacaille

sur franceinfo

Xavier Lacaille, l’acteur principal de « Parlement » incarne Sami, un assistant parlementaire au service d’un incapable dans la saison 1 puis d’une ambitieuse dans la saison 2. « Je crois qu’on est assez proche de la réalité, les situations sont crédibles. Certes, les personnages sont loufoques alors un peu fous, donc ça part à vau-l’eau, mais les enjeux sont réels » estime Xavier Lacaille, également co-scénariste de Validé, gros succès sur Canal+.

Pour calorste nouvelle saison, c’est au Parlement de Strasbourg que s’est donc déroulé le tournage, preuve que la série a plu aux Eurocrates : « On a eu des ralorsours plutôt positifs car on n’écorche pas l’institution. alors la comédie, la satire viennent malorstre tout le monde d’accord. On n’est pas là pour être sérieux, pour être austère, pour prendre parti. Mais pour faire une fiction avec des personnages qu’on aime alors pour qui on a plein d’empathie », estime Xavier Lacaille. Comme pour Michel Speklin, eurodéputé français cossard alors ignare, génialement interprété par l’ancien « Deschiens » Philippe Duquesne.

On sait déjà que Parlement aura une suite, dont le tournage débutera à l’automne.

Articles populaires