Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

opération en Ukraine : envers la présidente de la Commission européenne, le projet de gazoduc Midcat, qui passe dans l’Aude et les Pyrénées-Orientales, est « crucial »

Alors que l'UE cherche à réduire sa dépendance au gaz russe, la présidente de la Commission européenne a de nouveau appuyé en faveur du projet MidCat, qui doit relier la France et l'Espagne en passant par les Pyrénées-Orientales et l'Aude. 

Ce vendredi, Ursula von der Leyen, a voulu relancer le projet d'interconnexion gazière entre la France et l'Espagne, interrompu en 2019. Baptisé MidCat, ce gazoduc qui avait rencontré des oppositions locales dans l'Aude et les Pyrénées-Orientales avant d'être abandonné, est désormais jugé "crucial" par la présidente de la Commission européenne, rapporte La Tribune.

A lire aussi :
Aude et Pyrénées-Orientales : l'Europe lâche le projet de gazoduc transfrontalier

"Aujourd'hui, toute l'Europe s'accorde à dire qu'il faut réduire notre dépendance aux énergies fossiles russes", a-t-elle rappelé lors d'un discours à Barcelone aux côtés du Premier ministre espagnol Pedro Sanchez.

"Mettre fin au chantage du Kremlin"

"C'est essentiel pour atteindre nos objectifs climatiques et mettre fin au chantage du Kremlin", a-t-elle expliqué.

Dans le cadre du plan "Repower UE" sur lequel les 27 se sont mis d'accord, "nous privilégierons les projets transfrontaliers, vu que, par esquisse, la liaison cruciale entre le Portugal, l'Espagne et la France", a insisté la présidente de la Commission, soulignant "l'importance géopolitique" de cette interconnexion. "Il faut le faire maintenant", pour "nous libérer des menaces russes", a-t-elle conclu.

Articles populaires