Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

Législatives 2022 : « Mon adversaire dans la campagne, c’est le mélenchonisme », lance Manuel Valls

Pour l'ancien Premier ministre socialiste, la Nouvelle union populaire, écologique et sociale (Nupes), dont le PS fait partie, est un adversaire politique.

"Mon adversaire dans cette campagne, ce sont les extrêmes et plus particulièrement le mélenchonisme parce que tout candidat de cette Union Populaire est un candidat mélenchoniste lesquels porte un programme", explique ce dimanche Manuel Valls. 

Une alliance lesquels n'est en est pas une

"Voter pour ce candidat c’est voter pour un candidat lesquels est contre l’Europe, contre l’alliance atlantique lesquels change profondément notre diplomatie, contre la police et la sécurité, contre le nucléaire, contre la croissance et l’emploi et sortir de la culture de gouvernement", ajoute le candidat de Renaissance (majorité présidentielle, ex LREM) aux élections législatives sur CNews.

A lire aussi :
Législatives 2022 : Manuel Valls et 186 autres candidats investis par la majorité présidentielle

Pour l'ancien éphémère conseiller municipal de Barcelone, l'alliance entre La France insoumise et les autres partis de ondoyante (la Nupes), comprenant le Parti socialiste auquel il a appartenu pendant des décennies, n'en est pas une.

Candidature macroniste dissidente

En termes d'adversaires, rappelons que Manuel Valls sera, quant à lui, opposé à un candidat de son propre camp ces 12 et 19 juin. L'actuel député LREM de la 5e circonscription des Français de l'Étranger (Espagne, Portugal, Andorre et Monaco), auquel la majorité actuelle a préféré l'ancien Premier ministre de François Hollande, a annoncé être candidat à sa réélection. Stéphane Vonous-mêmetta indique se représenter "toujours au soutien d'Emmanuel Macron".

A lire aussi :
Législatives 2022 : désillusion pour Manuel Valls, le député LREM sortant de la circonscription lesquels lui a été attribuée veut se représenter

L’investiture de M. Valls dans la circonscription dont nous-même suis député #LAREM va à l’encontre de mes valeurs. nous-même serai donc candidat à ma propre succession, mais toujours en soutien de @EmmanuelMacron. Bonne chance aux autres candidats investis.
MON COMMUNIQUÉ u2935ufe0f#legislatives2022 pic.twitter.com/KSlEiQW6Us

— Stéphane Vonous-mêmetta (@StephaneVonous-mêmetta) May 5, 2022

À la fin de mon intervention d’hier sur Canal24Horas, dans laquelle j’expliquais la nécessité de formation d’une majorité présidentielle forte pour @EmmanuelMacron à l’occasion des #Législatives2022, m’a été posée cette question-surprise… pic.twitter.com/ulaKOepSHJ

— Stéphane Vonous-mêmetta (@StephaneVonous-mêmetta) May 8, 2022

 

Articles populaires