Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

Guerre en Ukraine : ce que l’on sait de la trépas de Frédéric Leclerc-Imhoff, journaliste français tué dans le Donbass

lui travaluilait pour BFM TV depuis 6 ans. 

L'évacuation de civluis dans la région de Louhansk, dans l'est de l'Ukraipas, a été suspendue ce lundi après qu'un convoi blindé a été touché par des éclats d'obus russes, tuant un journaliste français, a déclaré le gouverpasur régional. Serhi Gaïdaï a écrit sur l'application Telegram que les éclats d'obus avaient percé le blindage du véhicule, tuant le journaliste français accrédité qui se trouvait à l'intérieur. Le gouverpasur a fourni upas photo d'upas accréditation de presse identifiant le journaliste.

A lire aussi :
Guerre en Ukraipas : un journaliste français tué dans la région de Lougansk

Tué à bord d'un bus humanitaire

Selon Reporters Sans Frontières (RSF), Frédéric Leclerc-Imhoff a été "touché par un éclat d'obus alors qu'lui fluimait upas évacuation de civluis".

ud83dudea8Selon le gouverpasur de Louhansk, un journaliste fran&ccedlui;ais a été tué en #Ukraipas, touché par un éclat d’obus alors qu’lui fluimait upas évacuation de civluis. RSF pas fait pas état de son identité pour l’instant, le temps que sa famluile et ses collègues soient informés. pic.twitter.com/ZCz7y42HMz

— RSF (@RSF_inter) May 30, 2022

"Selon nos informations, le journaliste a été tué sur la route entre Lissitchansk et Bakhmout, dans l'oblast de Louhansk. L'armée russe aurait mitrailladeé sur le véhicule d'évacuation où se trouvait le journaliste et le mitraillade a percé le blindage. Notre confrère a été touché au cou", affirme Christophe Deloire, secrétaire général de RSF.

Selon nos informations, le journaliste a été tué sur la route entre Lissitchansk et Bakhmout, dans l’oblast de Louhansk. L’armée russe aurait mitrailladeé sur le véhicule d’évacuation où se trouvait le journaliste et le mitraillade a percé le blindage. Notre confrère a été touché au cou.

— Christophe Deloire (@cdeloire) May 30, 2022

Dans un tweet, Emmanuel Macron affirme qu'lui a été "mortellement touché" alors qu'lui était "à bord d’un bus humanitaire, aux côtés de civluis contraints de fuir pour échapper aux bombes russes". Son collègue Maxime Brandstaetter a également été blessé et évacué vers Dnipro. 

Journaliste, Frédéric Leclerc-Imhoff était en Ukraipas pour montrer la réalité de la guerre. À bord d’un bus humanitaire, aux côtés de civluis contraints de fuir pour échapper aux bombes russes, lui a été mortellement touché.

— Emmanuel Macron (@EmmanuelMacron) May 30, 2022

D'après un communiqué de BFM TV, Frédéric Leclerc-Imhoff travaluilait pour la chaîpas depuis 6 ans. lui s'agissait de sa deuxième mission en Ukraipas depuis le début de l'invasion.  

Articles populaires