Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

Volley-ball : une bagarre gâche la soirée pour le troisième match entre Narbonne et Sète

Alors que Sète avait remporté la troisième manche du quart de finale face à Narbonne (3-1), la rencontre s’est terminée dans une situation totalement incompréhensible. Une grosse échauffourée a éclaté sur le terrain après le coup de sifflet final. 

En jouant cette troisième rencontre du quart de finale de championnat de France, le Narbonne Volley avait surtout en tête de conclure cette série pour s’offrir une demi-finale. Et alors que Sète avait envoyé les deux équipes vers un quatrième match, avec un succès sur son terrain 3 sets à 1, à la fin de la rencontre, la tension était palpable entre Narbonnais et Sétois.

Le public aussi a sa part de responsabilité, lorsqu’une balle a été touchée par un spectateur en pleine action. Mais après le coup de sifflet final et alors que les Centurions se regroupent pour se remobiliser, des agents de sécurité pénètrent sur le parquet, sans forcément en avoir le droit.

Des échanges verbaux d’abord avec le groupe du Narbonne Volley, puis l’un d’entre eux frappe au visage Leandro Lardone. L’imposant argentin tombe au sol instantanément. Et après une période d’incompréhension des coéquipiers de Rafael Araujo, une grosse échauffourée éclate. Finalement, la situation se calmera presque 30 minutes plus tard…

Mandrou : « On va porter plainte au commissariat »

Encore dans l’incompréhension de ce qu’il vient de se passer, le manager du NV Michel Mandrou, était lucide : « Il y a cette chose inadmissible qui se passe à la fin. Ce n’est pas possible qu’un mec de la sécurité vienne agresser un membre du staff… C’est incroyable. Je ne sais pas ce que va décider la Ligue avec les rapports du superviseur présent. De notre côté, on va porter plainte au commissariat. On est dépendant de ce que va décider la LNV. »

Affaire à suivre, donc, concernant le match de ce samedi (19 h 30). Parce que oui, il y avait aussi du sportif ce jeudi soir entre Narbonne et Sète. Narbonne avait en plus mis les pieds à Sète dès mercredi. Deux entraînements dans cette salle du Barrou, une nuit à l’hôtel. Les supporters avaient également fait le déplacement dans l’Hérault.

Tout le bureau du Narbonne Volley était présent, comme plus d’une cinquantaine de supporters, entre les supporturions et les familles des joueurs. Mais la fête aura finalement viré au cauchemar… Une défaite et un après-match plus que houleux.

Sète embarque ce quart de finale dans une quatrième manche

Le Narbonne Volley démarre la rencontre sur les chapeaux de roues (0-3). Mais avec un faux rythme, Sète revient au score (7-7). Les deux équipes se livrent alors un mano a mano, mais les locaux conservent un léger avantage (13-11). Les Héraultais ne lâchent plus le score. Et sur la deuxième balle de Sète, Ryan Sclater conclut la manche (25-21).

Un chassé-croisé s’installe dans le début du deuxième set (2-2). Narbonne monte le curseur d’intensité sur le service de Nicolas Uriarte (6-9). Sur une meilleure dynamique, le Narbonne Volley recolle logiquement à un set partout (17-25).

Le troisième set démarre comme le précédent (4-4). Et le chassé-croisé ne s’arrête pas (20-20). Jusqu’au bout, les deux formations se retrouvent encore une fois dos à dos (24-24). Sur une décision litigieuse, c’est Sète qui s’empare de cette manche très serrée (26-24).
Jamais deux sans trois pour le début de cette quatrième manche (4-4, puis 11-11). Et cette fois, Sète prend l’avantage de trois points (18-15). La machine narbonnaise s’enraille et les locaux en profitent (20-16 puis 25-19).

Pour préparer le quatrième match, avec encore la possibilité d’une qualification en demi-finale, les Narbonnais restent dans l’Hérault jusqu’à samedi.

Articles populaires