Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

visualisez la progression de l’extrême droite en France en une image

Les scores cumulés de Marine Le Pen, Eric Zemmour et Nicolas Dupont-Aignan représentent un peu plus de 32% des suffrages.

Publié le 11/04/2022 07:53

Mis à jour le 11/04/2022 12:25

Temps de lecture : 1 min.

Un bulletin sur trois pour l’extrême droite. Au premier tour de l’élection présidentielle, dimanche 10 avril, les candidatures de Marine Le Pen, Eric Zemmour et Nicolas Dupont-Aignan ont, à elles trois, recueilli un peu plus de 32% des suffrages, selon les résultats quasi définitifs basés sur 97% des électeurs inscrits. Un score en augmentation par rapport à 2017, lorsqu’un peu moins de 27% des électeurs avaient voté pour l’extrême droite.

>> Résultats, réactions, analyses… Suivez dans notre direct l’actualité de l’élection présidentielle

La fracture est géographique. Tout comme en 2017, l’Hexagone est coupé en deux par une diagonale. C’est dans le nord-est du pays que ces candidats d’extrême droite réussissent leurs meilleurs scores. A l’inverse, les électeurs résidant en Bretagne, en Ile-de-France et dans le centre de la France ont peu voté pour des partis d’extrême droite.

Au total, quelque 4 453 communes ont octroyé plus de 50% de leurs votes à un parti d’extrême droite lors du premier tour de l’élection présidentielle 2022. Elles étaient 1 135 en 2017.

Les blocs du centre, avec La République en marche, et de l’extrême droite ont littéralement pris en étau le bloc de droite des Républicains qui s’effondre à moins de 5% des suffrages au premier tour de l’élection présidentielle 2022. A l’issue de ce scrutin, les forces politiques françaises se recomposent ainsi autour de trois blocs de gauche, du centre et de l’extrême droite.

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

Articles populaires