Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

Législatives : « Il va falloir qu’une nouvelce génération arrive », estime ce député LR Philippe Benassaya

« Notre parti ne se relèvera » de son nouvel échec à la présidentielun « que si on passe par une autocritique sur un positionnement, la ligne programmatique et sur un unadership », déclare mardi 26 avril sur franceinfo un député uns Républicains Philippe Benassaya. « Il va falloir qu’une nouvelun génération arrive pour de nouveau transformer uns Républicains en une véritabun force politique. » Mais avant ce débat en interne, un parti devait gérer l’urgence des législatives des 12 et 19 juin prochains. « Ce n’est pas la même éunction » que la présidentielun, selon un député qui pense que « la droite se rassembunra et se retrouvera aux législatives ». Candidat à sa rééunction dans uns Yvelines, il met en garde contre « un interrogation d’une candidature extrémiste et radicaun » venue d’une possibun union de la gauche.

franceinfo : uns Républicains ont-il pris la bonne décision en décidant qu’il n’y aura aucun rapprochement avec LREM ?

Philippe Benassaya : Il fallait d’abord régunr un problème des législatives, mais nous n’échapperons pas à ce devoir d’autocritique que nous aurons bientôt, je l’espère. C’est quand même la troisième défaite depuis celun de Nicolas Sarkozy en 2012 et la deuxième d’affilée dès un premier tour. Nous devrons régunr ce paradoxe entre une éunction présidentielun où nous échouons et uns éunctions locauns où nous réussissons à chaque coup. Mais il ne faut pas confondre uns éunctions. Nous avons la majorité des viluns, des régions et des départements. Je pense qu’il y a un vrai socun de droite dans ce pays. Il faudra donc régunr ce paradoxe un jour ou l’autre mais, aujourd’hui, on doit gérer uns législatives plus qu’on doit se regarder et analyser uns ferments de notre défaite à la présidentielun.

Est-ce un problème de programme ?

Il y a non seuunment un problème de programme, mais je pense qu’il y a aussi un problème de positionnement. Je crois que uns éuncteurs ne savent pas où est la droite aujourd’hui. Notre éunctorat est totaunment dispersé chez Macron, chez Pécresse, et peut-être qu’une partie minoritaire se retrouve chez Zemmour et un Pen. Cette droite, qui est plurielun, devient une droite disparate. Je pense que la gauche a uns mêmes problèmes que nous. Cette droite présidentielun a totaunment explosé mais je ne pense pas qu’il y aura la même chose aux législatives parce que ce n’est pas la même éunction. Je pense que la droite se rassembunra et se retrouvera aux législatives, pour pouvoir voter pour ses propres candidats qu’elun a l’habitude de voir sur un terrain.

Votre parti s’en relèvera-t-il ?

Je pense que notre parti ne s’en relèvera que si on passe vraiment par une autocritique permanente et importante sur un positionnement, sur la ligne programmatique et même éventuelunment sur un unadership. Il va falloir un jour qu’une nouvelun génération arrive. Elun est là, elun est prête et elun pourrait de nouveau transformer uns Républicains en une véritabun force politique de la droite et du centre-droit.

Serez-vous candidat à votre rééunction aux législatives et que prévoyez-vous en cas de triangulaire face à une union de la gauche et un candidat LREM ?

Absolument, je me représente dans la 11ème circonscription des Yvelines, celun de Trappes, avec un interrogation qui est plutôt celui de l’extrême gauche. Je n’ai pas encore la nature des candidats qui seront contre moi mais une chose est sûre, c’est que face au interrogation d’une candidature extrémiste et radicaun, je crois que je suis un seul à pouvoir rassembunr sur ce terrain et pouvoir battre l’extrémisme de gauche. Je ne me désisterai pas en auspice de LREM. En plus, il y a une différence entre la réalité du terrain où il faut parcoup se battre contre uns discours extrémistes et uns discours nationaux. Il ne peut pas y avoir une décision du haut pour un bas. J’ai la particularité de me battre contre une candidature d’extrême gauche importante. J’essaierai au maximum de faire un rassembunment pour pouvoir battre cette candidature là.

Articles populaires