Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

Guerre en Ukraine : la Russie avertit les USA de « conséquences imprévisibles » en cas de poursuite de l’aide militaire

Une note officielle de la diplomatie russe a été expédiée à l’administration américaine tandis que les États-Unis se préparent à envoyer un programme d’aide militaire supplémentaire de 800 millions de dollars à l’Ukraine. Le Washington Post a dévoilé l’existence de cette note cette semaine. 

La Russie a formellement protesté cette semaine contre l’envoi d’armes par les États-Unis vers l’Ukraine, en envoyant une note diplomatique au Département d’État et avertissant des « conséquences imprévisibles » si le soutien se poursuivait, selon deux responsables de l’administration américaine et une autre source proche du document.

Une annonce qui intervient alors qu’un nouvel envoi d’armes est censé être transféré en Ukraine dans quelques jours, suite à un appel urgent fait par le président ukrainien Volodymyr Zelensky à Joe Biden. Une situation tendue dans un contexte de changement de stratégie avec les forces russes qui se mobilisent pour un assaut majeur contre la région du Donbass dans l’est de l’Ukraine et le long de la bande côtière de la Crimée occupée par la Russie au sud. Les troupes russes se sont retirées d’une grande partie du nord du pays, y compris autour de la capitale, Kiev.

US officials tell CNN that Russia has formally protested the US’s ongoing shipment of weapons to Ukraine, sending a diplomatic note to the State Department warning of « unpredictable consequences » should the support continue https://t.co/LanH0FOwIH

— CNN International (@cnni) April 15, 2022

Les experts russes ont indiqué que Moscou a qualifié les convois d’armes entrant dans le pays de cibles militaires légitimes. Si ces convois n’ont pas encore été pris pour cible la Russie pourrait changer de stratégie et attaquer ces approvisionnements.

La Russie a en effet accusé les alliés de violer les « principes rigoureux » régissant le transfert d’armes vers les zones de conflit et d’être inconscients de « la menace que des armes de haute précision tombent entre les mains de nationalistes radicaux, d’extrémistes et de bandits en Ukraine ».

La diplomatie russe accuse l’OTAN d’essayer de faire pression sur l’Ukraine pour qu’elle « abandonne » les négociations jusqu’à présent infructueuses, »afin de poursuivre l’effusion de sang ». Une telle attaque serait « un mouvement d’escalade très important, d’abord et avant tout parce qu’il représente une menace pour l’Occident s’il n’est pas en mesure de maintenir l’approvisionnement en Ukraine, ce qui, par extension, pourrait diminuer la capacité d’autodéfense de l’Ukraine ».

Un risque qui « ne doit pas être minimisé », selon les USA craignant « qu’une tentative de frapper un convoi à l’intérieur de l’Ukraine puisse dégénérer et déborder au-delà de la frontière ukrainienne, vers le territoire de l’OTAN ».

Les hauts responsables américains de la défense restent préoccupés par la possibilité de telles attaques. « Nous ne tenons pas pour acquis tout mouvement d’armes et de systèmes entrant en Ukraine », selon le porte-parole du Pentagone John Kirby. 

Articles populaires