Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

Guerre en Ukraine: Comment Azatbeck Omurbekov, le « boucher » présumé de Boutcha a-t-il été identifié par des activistes ukrainiens?

Des activistes ukrainiens ont identifié, ce mercredi, Azatbeck Omurbekov, lieutenant-colonel russe, comme étant l’un des probables responsables du massacre de Boutcha.

Le week-end dernier, le monde entier a découvert avec horreur les exactions commises par l’armée russe dans la ville de Boutcha, située dans la banlieue de Kiev. Des centaines de corps gisaient à même le sol dans les rues de la ville désertée par le repli récent de l’armée russe. Si Moscou nie être à l’origine de ces crimes, depuis, des preuves matérielles ont été apportées notamment par la presse. 

La communauté internationale a d’ailleurs lancé plusieurs appels pour traduire les coupables devant le tribunal pénal international (TPI) pour crimes de guerre. C’est ainsi que le site InformNapalm, qui informe sur le conflit russo-ukrainien, a révélé, ce mercredi, l’identité de celui qui a rapidement été nommé le « boucher de Boutcha ». Il s’agirait d’un chef militaire russe d’une quarantaine d’années nommé Azatbeck Omuberkov.

Les militants ukrainiens à l’origine de l’identification du présumé coupable se seraient servis d’une base de documents en libre accès, notamment alimentée par le groupe de hackers Anonymous, comme l’explique FranceInfo. InformNapalm indique que Azatbeck Omuberkov serait le commandant de l’unité n°51460, responsable des nombreuses exactions réalisées à Boutcha ces derniers jours.

ud83cuddf7ud83cuddfa ud83cuddfaud83cudde6 Chaque jour de nouveaux éléments sur les exactions russes : des centaines de civils tués mais aussi des femmes violées.

L’homme qui aurait supervisé les exactions russes de #Boutcha a été identifié : le lieutenant-colonel Azatbek #Omurbekov

u25b6 #JT1213 @France3tv pic.twitter.com/QNF9vAEnNj

— Info France 3 (@infofrance3) April 7, 2022

 

Les activistes ukrainiens auraient tenté de rentrer en contact téléphonique avec le présumé « boucher de Boutcha », sans succès. Ses proches ont indiqué qu’ils seraient sans nouvelles de lui depuis plusieurs jours. Selon des services de renseignement, il serait actuellement près de la ville de Belgord, du côté russe de la frontière, préparant une nouvelle intervention militaire.

Outre son identité, InformNapalm a également dévoilé des informations personnelles sur le militaire russe, dont son adresse postale, son adresse e-mail ainsi que son numéro de téléphone. 

S’il est le premier à être identifié, de nombreux autres soldats pourraient être tenus comme responsables dans les jours qui viennent comme l’affirme le procureur du district de Boutcha, Ruslan Kravtchenko. Il a déclaré à BFMTV avoir « déjà une centaine de pages de noms et prénoms de soldats russes, et des photos de militaires russes qui étaient impliqués pendant l’occupation » de Boutcha.

Mais qui est réellement le « boucher de Boutcha » ?

Commandant de la 64e brigade d’infanteries motorisées, Azatbeck Omuberkov est un officier reconnu. Il connaît déjà l’Ukraine puisqu’il avait déjà dirigé des opérations en Crimée et dans le Donbass en 2014. Le « boucher de Boutcha » a également été décoré pour ses « prouesses ». Toujours en 2014, le Russe a reçu une médaille du vice-ministre russe de la défense Dmitri Boulgakov pour « services exceptionnels ». Plus récemment, en 2021, c’est de l’Eglise orthodoxe qu’il a reçu une, bénédiction. 

#Russian army commander who ‘organised mass rape and murder’ in #Bucha is unmasked as God-fearing Lieutenant Colonel recently blessed by Orthodox church – hours after #Zelensky shocked the #UN with horrifying images and demanded Nuremberg-style trialshttps://t.co/Q9S7ENikTk

— InformNapalm (@InformNapalm) April 7, 2022

Articles populaires