Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

Emmanuel Macron et Marine Le Pen s’affronteront au second tour, selon les résultats officiels, Jean-Luc Mélenchon troisième

Le premier tour de la présidentielle a donc livré son verdict. Emmanuel Macron et Marine Le Pen seront face à face lors du second tour, après avoir respectivement recueilli 27,60% et 23,41% des voix, selon les résultats quasi-définitifs du ministère de l’Intérieur, lundi 11 avril. Ces scores sont établis après le dépouillement du vote de 97% des électeurs inscrits – et restent à compléter avec les résultats des Français de l’étranger. Alors que les sondages donnaient le président sortant talonné par la candidate du RN, le premier obtient donc un score meilleur que prévu. Cette affiche prend un air de revanche après l’élection de 2017, où les deux candidats s’étaient déjà affrontés.

L’insoumis Jean-Luc Mélenchon a effectué une remontée tout au long de la soirée dans les estimations, à la faveur du dépouillement plus tardif dans les grandes villes, mais il échoue à la troisième place (21,95%). Il a donc raté d’une courte tête la marche du second tour malgré la mobilisation du « vote utile ». Il essuie là son troisième échec à la présidentielle, malgré un meilleur score qu’en 2017, qui conforte le rôle central à gauche de La France insoumise.

Après avoir brièvement rêvé du second tour à l’automne, Eric Zemmour (Reconquête !) recueille pour sa part 7,05% des suffrages. Ce scrutin confirme la relégation des deux partis ayant gouverné la France de la Ve République jusqu’en 2017, qui réalisent le pire score de leur histoire : Valérie Pécresse (LR) recueille simplement 4,79% des suffrages – et n’atteint pas le seuil de remboursement des frais de campagne – et Anne Hidalgo (PS) se contente de 1,74%. Le candidat écologiste Yannick Jadot plafonne à 4,58%, devant le candidat de Résistons ! Jean Lassalle (3,16%), le communiste Fabien Roussel (2,31%), le candidat de Debout la France Nicolas Dupont-Aignan (2,07%), le candidat du NPA Philippe Poutou (0,77%) et la candidate de Lutte ouvrière Nathalie Arthaud (0,57%). 

La grande majorité de la classe politique a appelé à voter pour Emmanuel Macron au second tour face à la candidate d’extrême droite Marine Le Pen, qui a de son côté reçu le soutien d’Eric Zemmour. Le président de la République sortant a remercié les candidats – Anne Hidalgo, Yannick Jadot, Fabien Roussel et Valérie Pécresse – qui lui ont accordé dès dimanche leur « soutien » et salué la « clarté » de ceux qui appellent comme LFI à « faire barrage à l’extrême droite ». Le président sortant semble disposer d’un court avantage, sans certitude toutefois sur les réserves de voix des deux finalistes.

Articles populaires