Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

Sandrine Rousseau exclue de l’équipe de campagne de Yannick Jadot

D’après « Le Parisien », la finaliste malheureuse de la primaire d’Europe Ecologie-Les Verts tenait en privé des propos très critiques envers la stratégie retenue par le candidat à l’élection présidentielle.

Article rédigé par

Publié le 03/03/2022 21:31

Mis à jour le 04/03/2022 08:32

Temps de lecture : 1 min.

Les images d’union à l’issue de la primaire écologiste ont vécu. Sandrine Rousseau a été exclue, jeudi 3 mars, de l’équipe de campagne de Yannick Jadot, a annoncé le directeur de campagne du candidat à l’élection présidentielle dans un communiqué. Cette décision a été motivée par la publication de propos au vitriol sur la stratégie de Yannick Jadot, que Le Parisien attribue à Sandrine Rousseau.

D’après le quotidien, la finaliste malheureuse de la primaire d’Europe Ecologie-Les Verts (EELV) s’estimait tenue à l’écart de l’équipe de campagne de Yannick Jadot, et tenait en privé des propos très critiques envers la stratégie retenue. « Nos grands stratèges politiques sont juste nuls ! Je deviens folle ! Ils se plantent sur tout… C’est un gâchis », aurait notamment déclaré Sandrine Rousseau auprès de ses proches, estimant notamment que la campagne de Yannick Jadot ne parvenait pas à imposer de « récit » politique auprès de l’électorat.

D’après les informations du service politique de France Télévisions, l’ancienne candidate à l’investiture EELV regrettait aussi que son parti ne « propose pas assez de rupture » vis-à-vis d’Emmanuel Macron : « On a un problème de tactique politique. On lui tape dessus au Parlement européen et on est sur sa position depuis la guerre [en Ukraine]. On n’est pas bons sur le fond ! », déplorait-elle en privé. Elle envisagerait également de prendre la direction du parti lors du prochain congrès attendu pour la fin d’année.

Sandrine Rousseau a formellement démenti auprès de l’AFP les propos rapportés par Le Parisien. « On devait réagir », explique au service politique de France Télévisions un membre du parti.

« Elle est libre de faire ce qu’elle veut mais ces énièmes commentaires à l’encontre de la campagne… Ça n’était plus tenable de la laisser saboter tous les efforts collectifs ! »

Un membre d’EELV

au service politique de France Télévisions

L’article du Parisien « illustre ses choix de faire prévaloir une expression personnelle sur le collectif », estime Mounir Satouri, directeur de la campagne de Yannick Jadot. « Nous prenons acte de sa décision. Sandrine Rousseau n’assume donc plus de responsabilités au sein de la campagne écologiste », ajoute-t-il.

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

Articles populaires