Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

Liga – Clasico: Un Barça de gala humilie le Real Madrid orphelin de Benzema (0-4)

Le Clasico a accouché d’un festival du Barça sur le terrain du Real Madrid (0-4). Le Real sera champion mais le Barça se relance en beauté vers la qualification en Ligue des Champions… et une fin de saison alléchante!

Xavi joueur avait pris l’habitude de fesser le Real Madrid dans son jardin. Xavi entraîneur a vu son Barça offrir un festival offensif (0-4) et une nouvelle claque aux Madrilènes dans un Bernabeu qui a déchanté quelques jours après la remontada face au PSG.

La différence entre les deux matches réside sans doute dans l’absence de Karim Benzema, blessé pour ce choc. Du lion, le Real est devenu chaton face à des Catalans en pleine confiance qui ont mordu dans ce Clasico dès son entame.

Et si le Barça transperçait d’entrée la défense madrilène, il a fallu attendre la 29e minute pour voir sa domination se concrétiser au tableau d’affichage sur un but de la tête d’Aubameyang idéalement servi par Dembélé. 

[ud83cudf9eufe0fVIDEO -u26bdufe0fBUT] ud83cuddeaud83cuddf8 #LaLiga
u2728 Dembélé pour Aubameyang u27a1ufe0f BUT !!! ud83dudca5ud83dudca5
ud83dudcaa Et quel travail du Français sur le côté droit
u27a1ufe0f Ce #Clasico est bel et bien lancé !https://t.co/PjaccUXroZ

— beIN SPORTS (@beinsports_FR) March 20, 2022

La régalade offensive

C’était le début d’une régalade offensive des Catalans comme ils ont eu l’habitude d’en offrir à leurs supporters ces 15 dernières années. Araujo, également de la tête, doublait ainsi la mise (38) alors que le Real n’avait eu qu’une frappe de Valverde et un raid de Vinicius à se mettre sous la dent.

A la reprise, ce Real inoffensif ne trouvait toujours pas la clé alors que le jeu de passes du Barça renvoyait aux plus belles heures des Blaugrana. Ferran Torres ratait encore l’immanquable dès l’entame. Mais l’ancien de Manchester City était seulement en train de répéter ses gammes puisque dans la minute qui suivait il triplait la mise (47).

[ud83cudf9eufe0fVIDEO -u26bdufe0fBUT] ud83cuddeaud83cuddf8 #Clasico
ud83dudca5 GOLLAAAZOOO !! Ferran Torres pour le 3u20e3,3u20e3-0u20e3,0u20e3 !!!
ud83dude0d Et quel caviar d’Aubameyang ud83dudc4chttps://t.co/JV3giEamR1

— beIN SPORTS (@beinsports_FR) March 20, 2022

Un nouveau contre permettait à Aubameyang d’inscrire un doublé validé par la VAR après un hors-jeu signalé à tort par l’arbitre de touche (51).

[ud83cudf9eufe0fVIDEO -u26bdufe0fBUT] ud83cuddeaud83cuddf8 #LaLiga
ud83dude31ud83dude31 ?? ?? ?? ! ?? #??????? ??? ??? !!!
ud83dudcabud83dudca5 Pierre-Emerick Aubameyang marque le but du 4-0 d’un magnifique ballon piqué !
ud83dudc49 Un but marqué dans la polémique après validation de la VAR https://t.co/IGtsGy37UH

— beIN SPORTS (@beinsports_FR) March 20, 2022

On ne jouait pas encore l’heure de jeu que la leçon de football était déjà complète. La suite était un calvaire pour les supporters du Real.

Un avertissement avant Chelsea

Avec 9 points d’avance sur le dauphin Séville, le Real ne devrait pas voir son probable titre de champion être remis en cause par cette humiliation. Mais à quelques jours d’un quart de finale de Ligue des Champions contre Chelsea, la démonstration catalane fait tache et sonne comme un avertissement majeur pour le Real qui devra vite retrouver Benzema pour au moins cacher ses limites actuelles.

Quant au Barça, ce succès est plein de promesses. Celle d’une qualification en Ligue des Champions via le championnat et, sans aucun doute, celle d’un parcours couronné de succès en Europa League. De quoi replacer le club catalan sur la carte du football européen. Et de remplir ses supporters de l’espoir d’être repartis pour une décennie dorée…

Articles populaires