Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

« le plein emploi » est « atteignable dans les 5 ans qui viennent » promet Emmanuel Macron, qui présente son programme

Retrouvez ici l’intégralité de notre live #PRESIDENTIELLE

15h46 : Le chef de l’Etat, candidat à sa réélection, souhaite la consolidation d’un « modèle économique viable pour l’information libre et indépendante. » Il poursuivra par ailleurs l’aide à la création des artistes en lançant la deuxième étape de la commande culturelle.

15h40 : Emmanuel Macron souhaite également proposer une meilleure accessibilité aux véhicules électriques. « On va mettre en place du leasing [location longue durée avec option d’achat] pour accompagner les ménages les plus modestes », annonce en conférence de presse.

15h39 : « La France s’est engagée sur une stratégie de neutralité carbone en 2050. Nous pouvons être la première grande nation à sortir de la dépendance au gaz, au pétrole, et au charbon », assure Emmanuel Macron. Pour cela, il propose de déployer massivement les énergies renouvelables avec « 50 parcs éoliens en mer d’ici 2050 ». Le chef de l’Etat souhaite également construire de nouveaux réacteurs nucléaires.

15h35 : Le chef de l’Etat et candidat annonce également poursuivre la généralisation du service civique qui « permet l’acquisition de compétences qui viennent renforcer la résilience de la nation ».

15h29 : Emmanuel Macron commence à détailler son programme, en débutant par l’armée et la défense du pays. Il annonce que le nombre de réservistes sera doublé chez les militaires et que ce nombre augmentera (sans plus de précisions) pour les forces de sécurité intérieures (police et gendarmerie).

15h21 : Le chef de l’Etat vient d’affirmer avoir baissé le taux de chômage et baissé les impôts. Dans cet article, nous avons vérifié ces deux affirmations, qui sont vraies, à ceci près que la baisse du chômage avait commencé deux ans avant le début de mandat d’Emmanuel Macron, durant le quinquennat de François Hollande.

15h17 : « J’avais pris l’engagement de baisser les impôts et malgré les crises, nous l’avons fait. Nous avons réduit nos émissions de gaz à effet de serre deux fois plus vite qu’auparavant dans ce quinquennat », poursuit Emmanuel Macron.

15h21 : « Je tâche de faire ce que j’ai dit et j’essaye de dire à chaque fois ce que je fais. J’avais promis de baisser le taux de chômage et malgré les crises, nous l’avons fait. »

15h21 : « Le projet que je vous présente est aussi ancré dans le moment qui est le nôtre : le retour du tragique dans notre histoire, où nos sociétés ont à vivre le retour de la guerre sur notre continent et des crises que nous ne prévoyons pas encore : les attaques cyber. Et des grandes transformations : la transition climatique et démographique. »

15h11 : ‘ »Le projet que je souhaite vous présenter aujourd’hui, c’est à la fois le fruit d’une cohérence, d’émancipation, de progrès pour chacun, qui se nourrit des crises que nous avons traversées. C’est un projet avec ce qu’on veut faire et il faut ensuite affronter le monde tel qu’il vient », déclare le chef de l’Etat en préambule.

15h07 : Début de la conférence de presse d’Emmanuel Macron, à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), pour la présentation de son programme. Une trentaine de grandes propositions sont attendues. Suivez sa prise de parole dans ce direct.

14h27 : Notre journaliste Antoine Comte est à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) pour couvrir la conférence de presse d’Emmanuel Macron qui va présenter son programme à partir de 15 heures.

14h08 : Il est l’heure de faire un point sur l’actualité :

• Volodymyr Zelensky a exhorté l’Allemagne à abattre le nouveau « mur » érigé en Europe contre la liberté depuis l’invasion russe de l’Ukraine, faisant un parallèle avec l’ancien Mur de Berlin. Le président ukrainien s’est exprimé en vidéo devant le Bundestag, la chambre basse du Parlement allemand, et a reçu une ovation debout, comme la veille face au Congrès américain. Suivez notre direct.

• Le ministre ukrainien de la Défense a appelé l’UE à considérer Vladimir Poutine comme un « criminel de guerre » et a exhorté les Européens à intensifier les livraisons d’armes pour aider Kiev à lutter contre les forces de Moscou.

• A partir de 15 heures, Emmanuel Macron va présenter son programme. Sa prise de parole pourrait durer trois heures. Il va exposer une trentaine de mesures-phares et répondre aux questions de 320 journalistes. Suivez la situation dans notre direct.

12h12 : Il est midi et des poussières, voici les principaux titres :

• Le Kremlin rejette la décision de la Cour internationale de justice, plus haut tribunal de l’ONU, qui a ordonné la veille à la Russie de suspendre immédiatement ses opérations militaires en Ukraine. Suivez la situation dans notre direct.

• Pour la dernière ligne droite de cette campagne électorale, franceinfo choisit de se focaliser sur quatre sujets majeurs, au plus près de vos préoccupations : le coût du logement, la crise de l’hôpital public, l’empreinte carbone des transports et le tabou de la santé mentale. Découvrez nos reportages, témoignages et décryptages par ici.

• Emmanuel Macron doit tenir cet après-midi une conférence de presse afin de présenter son programme. Sa prise de parole pourrait durer trois heures. Suivez la situation dans notre direct.

• Gérald Darmanin poursuit ses discussions en Corse. Le ministre de l’Intérieur a proposé aux élus locaux de se mettre d’accord « sur le statut d’autonomie d’ici la fin de l’année ».

11h55 : Après avoir évoqué l’idée d’arrêter sa campagne, Jean Lassalle annonce qu’il la poursuit. « Mesdames et messieurs, nous allons continuer ensemble », lance-t-il dans une vidéo partagée sur YouTube, estimant qu’Emmanuel Macron « a peur lui-même de son ombre ».

Et pourquoi pas travailler le dimanche aussi ?
Yannick Jadot pioche t-il ses propositions au Medef ?
https://t.co/emxo2ZQycD

11h49 : Fabien Roussel, le candidat communiste, critique les propositions de Yannick Jadot, le candidat écologiste. « Pioche-t-il ses propositions au Medef ? », fait-il mine de s’interroger sur Twitter. Le principal intéressé lui répond directement sur Twitter.

10h50 : A moins d’un mois du premier tour, franceinfo lance une opération baptisée « Les focus de franceinfo ». Nous vous proposons d’explorer quatre thématiques qui méritent d’exister dans le débat public, même si elles n’arrivent pas forcément à s’imposer au cœur de cette campagne. Reportages, témoignages, décryptages… Suivez le guide.

(ELLEN LOZON / FRANCEINFO)

10h30 : Yannick Jadot n’exclut pas de « réduire la durée des vacances » scolaires, notamment celle des vacances d’été. Selon le candidat écologiste à la présidentielle, « il faut mieux articuler et équilibrer dans la journée les savoirs fondamentaux (lire, écrire, compter) et consacrer plus de temps aux savoirs pratiques, à la nature, à la culture, aux sports, aux travaux manuels ». « Tous les pays qui obtiennent de meilleurs résultats scolaires que nous ont moins de congés scolaires », fait-il valoir.

09h53 : Emmanuel Macron doit présenter son programme cet après-midi pendant une longue conférence de presse. « Ce n’est pas encore le débat demandé par ses adversaires, mais ça commence à ressembler à un début de confrontation », estime notre journaliste Alix Bouilhaguet.

09h19 : Il est 9 heures, voici les principaux titres :

• Le président américain Joe Biden a pour la première fois qualifié Vladimir Poutine de « criminel de guerre ». Le Kremlin condamne des propos « inacceptables et impardonnables ». Suivez la situation dans notre direct.

• Pour la dernière ligne droite de cette campagne électorale, franceinfo choisit de se focaliser sur quatre sujets majeurs, au plus près de vos préoccupations : le coût du logement, la crise de l’hôpital public, l’empreinte carbone des transports et le tabou de la santé mentale. Découvrez nos reportages, témoignages et décryptages par ici.

• Un tournant dans la campagne. Emmanuel Macron doit tenir cet après-midi une conférence de presse afin de présenter son programme. Sa prise de parole risque de durer trois heures.

• Jean Castex a présenté hier après-midi une série de mesures pour atténuer les conséquences de l’invasion de l’Ukraine sur l’économie française, dont des aides pour les entreprises, les pêcheurs ou encore les agriculteurs. Voici un résumé des annonces.

08h51 : Franceinfo lance une opération baptisée « Les focus de franceinfo » à moins d’un mois du premier tour. Nous vous proposons d’explorer quatre thématiques qui méritent d’exister dans le débat public, même si elles n’arrivent pas forcément à s’imposer au cœur de cette campagne. Reportages, témoignages, décryptages… Suivez le guide.

08h58 : La répartition de la propriété immobilière a des conséquences très concrètes sur l’accès au logement. « Cette concentration accentue le creusement des inégalités », alerte ainsi le directeur général de la fondation Abbé-Pierre. Plusieurs candidats à la présidentielle proposent aussi de s’attaquer à ce phénomène. Retrouvez toutes les explications dans notre direct.

(ELLEN LOZON / FRANCEINFO)

08h50 : Sans surprise, ces investisseurs font partie des ménages les plus aisés de la population. « Il faut avoir accumulé dans sa vie suffisamment de revenus et de capital pour pouvoir être multipropriétaire », précise Mathias André. Ainsi, chez les 0,1% les plus riches, 42% des ménages possèdent au moins cinq logements.

(ELLEN LOZON / FRANCEINFO)

08h50 : Ils sont un million. Un million de « maxi-propriétaires » en France à posséder au moins cinq logements. Et s’ils ne représentent que 3,5% des ménages, ils possèdent à eux seuls la moitié des logements que des particuliers louent en France. Nous avons enquêté sur cette concentration immobilière qui interroge.

(ELLEN LOZON / FRANCEINFO)

08h01 : Florence Portelli, porte-parole de Valérie Pécresse, la candidate LR à la présidentielle, regrette le manque de débat pendant cette campagne et les esquives d’Emmanuel Macron. Elle estime qu’avant lui, Nicolas Sarkozy et François Hollande « ont eu souvent à rendre compte, même dans des émissions fort peu consensuelles ». « On lui déroule pas mal le tapis rouge et dans son mandat, il a eu pas mal d’excuses », juge-t-elle.

(FRANCEINFO)

07h54 : Selon une enquête Ipsos-Sopra Steria pour France Télévisions, plus de sept sondés sur 10 estiment que l’immigration n’est pas la cause principale de tous les problèmes du pays. Plus de la moitié des sondés (54%) sont favorables au maintien du regroupement familial instauré en 1976, alors que les deux candidats d’extrême droite (Marine Le Pen et Eric Zemmour) veulent le supprimer et que Valérie Pécresse (LR) souhaite le durcir. Retrouvez davantage de détails dans notre article.

06h23 : Le mois dernier, sur franceinfo, quelque 1 400 scientifiques ont regretté l’absence de débats sur la crise climatique et environnementale dans la campagne présidentielle. Dans une tribune, des membres du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec) ou du Haut Conseil pour le climat ont appelé les candidats à la présidentielle et les médias à sortir « des discours de l’inaction ». Vous pouvez la (re)lire par ici.

(NICOLAS TUCAT / AFP)

06h20 : Omniprésents dans notre quotidien, les transports, dominés par la voiture individuelle, sont la principale source de pollution et d’émissions de gaz à effet de serre, moteur du réchauffement climatique en France. Pour tenter de mettre en avant ce sujet dans la campagne, franceinfo y consacre un focus.

(ELLEN LOZON / FRANCEINFO)

A lire aussiSujets associés

Articles populaires