Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

La secrétaire d’Etat Nathalie Elimas, accusée de harcèlement par des collaborateurs, quitte le gouvernement

Elle fait l’objet depuis plusieurs semaines d’une enquête administrative sur le fonctionnement de son cabinet.

Article rédigé par

Publié le 05/03/2022 22:18

Mis à jour le 05/03/2022 22:34

Temps de lecture : 1 min.

La secrétaire d’Etat chargée de l’Education prioritaire, Nathalie Elimas, quitte le gouvernement, a annoncé samedi 5 mars l’Elysée. Elle fait l’objet depuis plusieurs semaines d’une enquête administrative sur le fonctionnement de son cabinet, après avoir été accusée de « harcèlement » moral par des collaborateurs.

Agée de 48 ans, Nathalie Elimas était entrée au gouvernement en juillet 2020 après avoir été élue en 2017 députée MoDem (majorité présidentielle) du Val-d’Oise. A la mi-février, selon Europe 1, un pré-rapport interne avait été remis à Jean Castex. Ses conclusions « sont terribles » pour Nathalie Elimas, directement mise en cause, selon une source de l’Élysée citée par la radio.

La secrétaire d’Etat avait dénoncé une « attaque d’une grande violence, à titre personnel ». C’est « très dur, très violent, la violence est inouïe pour mes enfants, mais sur le fond des choses je suis sereine », avait-elle affirmé mi-février sur Radio J. « Ce qui se passe aujourd’hui ce sont des fuites extrêmement malveillantes, pour me déstabiliser probablement. La diffamation est caractérisée », avait-elle alors assuré.

Dans un communiqué, l’Elysée a également officialisé le départ du gouvernement de Jacqueline Gourault pour rejoindre le Conseil constitutionnel. Joël Giraud lui succède au ministère de la Cohésion des territoires. 

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

Articles populaires