Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

Guerre en Ukraine : « La Guerre sera longue », « le pire est devant nous », prévient Jean-Yves Le Drian

La guerre en Ukraine sera longue car Vladimir Poutine est « bloqué dans son maximalisme » malgré « l’asphyxie » progressive de la Russie provoquée par les sanctions occidentales, a déclaré ce dimanche le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian.

Au lendemain d’un nouvel entretien entre le président français Emmanuel Macron et son homologue russe, en compagnie du chancelier allemand Olaf Scholz, Jean-Yves Le Drian a déclaré sur France Inter que les discussions « n’avancent pas puisque le président Poutine est bloqué dans son maximalisme ». « Nous sommes devant un mur, une logique de sièges qui risque de durer longtemps si bien que (…) je pense que le pire est encore devant nous », a poursuivi le chef de la diplomatie française, qui s’est dit « pessimiste » alors que plusieurs villes ukrainiennes sont encerclées et bombardées par l’armée russe.

« L’asphyxie de la Russie par les sanctions »

« Cette guerre sera longue sauf arrivée au moment où elle ne sera plus possible pour Vladimir Poutine devant l’ampleur des conséquences des sanctions que nous mettons en œuvre », a dit Jean-Yves Le Drian. « C’est à lui d’arbitrer », a-t-il ajouté. « À un moment donné, il va falloir qu’il apprécie s’il peut continuer à laisser la Russie, son peuple s’affaiblir parfois à un point de non-retour pour un certain nombre d’activités (…) ou est-ce qu’il veut trouver une solution en Ukraine et c’est pour cette raison-là qu’il faut toujours (…) garder un canal de dialogue pour que ce soit possible au moment où lui appréciera que l’étouffement, l’asphyxie de la Russie par les sanctions ne devient plus possible », a dit Jean-Yves Le Drian, en constatant que Vladimir Poutine « n’est pas aujourd’hui dans cette logique-là ».

Articles populaires