Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

de nouvelles menaces de sanctions réitérées par les Européens

Publié le 01/03/2022 12:53

franceinfo

Article rédigé par

Emmanuel Macron, à la tête des 27 pour six mois, accueillait et recevait à dîner son homologue allemand, Olaf Scholz, ainsi que la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, lundi 28 février. Une longue journée diplomatique, avec de nouvelles menaces de sanctions, réitérées par les Européens. On fait le point avec Catherine Demangeat, en direct du palais de l’Élysée. 

« La journée s’est terminée il y a quelques instants, par un dîner avec des industriels européens, en présence du chancelier Scholz et de Ursula von der Leyen », rapporte Catherine Demangeat, depuis le palais de l’Élysée, dans le 8e arrondissement de Paris. Un dîner prévu dans le cadre de la présidence française de l’Union européenne, qui avec la guerre en Ukraine, a pris une dimension particulière. Le chef de l’État a multiplié les réunions diplomatiques et les échanges téléphoniques, lundi 28 février, dont un échange d’1h30 avec Vladimir Poutine.    

Le président russe s’est engagé à arrêter les frappes sur les civils, à sécuriser les routes. « Emmanuel Macron a adressé un message aux armées françaises, en disant pouvoir compter sur leur vigilance et leur mesure », précise la journaliste. Les Européens et leurs alliés ont par ailleurs « mis le porte-parole du Kremlin sur la liste des oligarques, dont les biens seront confisqués ». Des sanctions dont l’objectif reste le même : « augmenter le coût de la guerre pour la Russie, et tenter de contraindre Vladimir Poutine à modifier ses plans », conclut Catherine Demangeat. 

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

Articles populaires