Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

Covid – Omicron : vers un pic des contaminations fin mars mais « sans risque de saturation des hôpitaux », assure Olivier Véran

Face à la hausse des contaminations, le ministre de la Santé justifie la levée des restrictions et voit une décrue début avril.

« Ça va monter pendant 10-15 jours probablement, jusqu’à la fin mars » explique ce mercredi 16 mars Olivier Véran. « On risque d’atteindre 120-150.000 contaminations par jour. Et ensuite, on s’attend à une décroissance« , prévoit le ministre de la Santé sur France info alors que plus de 116.000 nouveaux cas ont été enregistrés ce mardi.

A lire aussi :
Omicron : plus de 116 000 nouveaux cas ce mardi en France

« Il n’y a pas de nouveau variant dangereux qui circule aujourd’hui« , ajoute-t-il. « Ce qui circule aujourd’hui c’est Omicron et son petit frère BA.2 ».

ud83dudde3 Conditions de levée non respectées u27a1ufe0f « Honnêtement, ce n’est pas le sujet. Le sujet, c’est qu’il n’y a pas de nouveau variant dangereux qui circule aujourd’hui. Cela va monter jusqu’à la fin mars”. « La charge hospitalière sera contenue”, assure le ministre de la Santé. pic.twitter.com/1YaEdV6ZQZ

— franceinfo (@franceinfo) March 16, 2022

« Charge hospitalière contenue »

Mais « la charge hospitalière sera contenue”, prédit le ministre de la Santé, notamment parce que les variants majoritaires évoqués ci-dessus provoquent des formes moins sévères de covid et qu’ils contaminent des populations plus jeunes, donc moins fragiles. « On n’a pas de risque de saturation des hôpitaux« , assure, optimiste, Olivier Véran, deux ans jour pour jour après l’annonce du premier confinement par Emmanuel Macron.

ud83dudde3 Banalisation de l’épidémie u27a1ufe0f “Nous maintenons le pass sanitaire dans les établissements de santé, nous n’avons pas levé l’obligation vaccinale pour les soignants, nous conservons le port du masque dans les transports…”, se défend le ministre. “La vigilance, elle continue.” pic.twitter.com/sdZ3aN9vyO

— franceinfo (@franceinfo) March 16, 2022

« Nous avons pris la bonne décision »

Et de conclure sur la levée des restrictions : “Nous avons pris la bonne décision. On peut continuer à porter le masque, personne n’est obligé à ne pas le porter. Nous encourageons les personnes fragiles à continuer à se protéger”.

ud83dudde3 Levée des mesures sanitaires alors qu’il y a un rebond de l’épidémie u27a1ufe0f “Nous avons pris la bonne décision. On peut continuer à porter le masque, personne n’est obligé à ne pas le porter. Nous encourageons les personnes fragiles à continuer à se protéger”, dit Olivier Véran. pic.twitter.com/E8GXxyTVAn

— franceinfo (@franceinfo) March 16, 2022

 

Articles populaires