Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

Perpignan : les obsèques d’Adeline Leroy, décédée après être restée enfermée dans le coffre d’une voiture, ont eu lieu chez elle à Vierzon, cinq mois après

Les obsèques ont eu lieu à Vierzon, dans le Cher, ce jeudi 24 février.

Cinq mois, presque jour pour jour, après son décès, les obsèques d’Adeline Leroy ont eu lieu ce jeudi 24 février, chez elle à Vierzon, dans le département du Cher. C’est une information rapportée par nos confrères du Berry Républicain, qui ont pu assister à la cérémonie, où la famille, les proches et les amis de la jeune femme sont venus lui rendre un dernier hommage au complexe funéraire des Forges.

Adeline Leroy est décédée le 25 septembre dernier, 10 jours après son transport au centre hospitalier de Perpignan, dans un état grave, en hyperthermie. Le 15 septembre, les pompiers étaient appelés pour porter secours à cette jeune femme de 30 ans, retrouvée inanimée par son compagnon dans leur voiture.

Rapidement soupçonné de l’y avoir laissée enfermée, l’homme de 37 ans avait expliqué qu’elle avait pris l’habitude de rester dans le véhicule alors qu’il travaillait sur des chantiers. Il avait ainsi été placé en garde à vue tandis qu’une information judiciaire avait été ouverte pour « tentative d’homicide volontaire sur conjoint, séquestration avec libération avant 7 jours et mise en danger délibérée ». Laissé libre à l’issue de son audition, il avait ensuite été placé sous le statut de témoin assisté, laissant les proches d’Adeline Leroy dans un grand désarroi. 

Le 2 décembre, à la suite d’une décision de la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Montpellier, qui a considéré qu’il y avait des « indices graves et concordants » à son encontre, le compagnon de la jeune femme a finalement été mis en examen pour « séquestration ayant entraîné la mort sans intention de la donner et mise en danger délibérée de la vie d’autrui ».

Articles populaires