Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

Pass vaccinal : pas de levée anticipée, il y a toujours « plus de 31.000 patients hospitalisés »

Le porte-parole du gouvernement a indiqué ce mardi que la fin du pass vaccinal était bien conditionnée à la situation à l’hôpital.

« Nous assouplirons ces ultimes mesures dès lors que la situation à l’hôpital se sera suffisamment détendue » a expliqué ce mardi Gabriel Attal au sujet de la fin du pass vaccinal, envisagée fin mars-début avril, et du port du masque en intérieur.

A lire aussi :
Covid : vers une suppression du pass vaccinal « fin mars, début avril », selon le Monsieur vaccin du gouvernement

« Il y a encore aujourd’hui des opérations qui sont déprogrammées du fait de la situation encore tendue à l’hôpital« , a insisté le porte-parole du gouvernement à l’issue du Conseil des ministres.

« Oui, ça baisse, mais ça reste très haut »

« Nous sommes encore à plus de 31.000 patients hospitalisés covid », a-t-il tenu à rappeler. « Oui, ça baisse, mais ça reste très haut » a-t-il conclu sous-entendant que la fin des mesures ne serait, pour l’heure, pas anticipée alors que de plus en plus de pays y mettent fin. 

A lire aussi :
Covid : l’Allemagne devrait abandonner toutes ses restrictions sanitaires, dont le pass, le mois prochain

 

Gabriel Attal: « Il y a encore aujourd’hui des opérations qui sont déprogrammées du fait de la situation encore tendue à l’hôpital » pic.twitter.com/TJpBDYrEXP

— BFMTV (@BFMTV) February 15, 2022

 

Articles populaires