Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

Melvyn Jaminet : « Un goût d’inachevé »

Les premiers mots du Catalan Melvyn Jaminet après la victoire des Bleus contre l’Italie (37-10). 

Melvyn, un début de match compliqué où ça a été difficile sous les ballons hauts. Quelle analyse faites-vous de votre prestation ?

C’est une prestation mitigée. Je perds un ballon sur une conquête aérienne qui amène un essai. C’est forcément très frustrant. Je sais que le caractère de l’équipe fait qu’on s’est vite relevé par la suite donc je suis très content de ramener un point de bonus offensif.

Du fond du terrain, comment avez-vous senti l’occupation du terrain ? N’avez-vous pas trop forcé au pied justement ?

Je ne pense pas non. Avec ces conditions difficiles, on savait que ça allait être compliqué et ça l’a été, on a fait beaucoup de fautes. On a sans doute été en manque d’efficacité sur notre jeu au pied où on aurait dû être plus précis. Il faudra régler tout ça pour battre les Irlandais qui sont justement très précis sur ce secteur de jeu.

Une première victoire, cinq points. N’y a-t-il pas un goût d’inachevé ?

Oui, forcément, ce sentiment est là. On fait énormément de fautes, on n’a pas réussi à mettre notre jeu en place. Quand on sait les qualités que nous avons dans l’équipe, c’est frustrant. On est beaucoup de joueurs à avoir été en manque de matchs ces derniers temps. Le fait d’avoir eu une telle opposition, ça nous met dans le bain pour la réception de l’Irlande. Je pense qu’il n’y a que du positif qui arrive.

Un petit mot sur la performance de Gabin Villière, qui a beaucoup demandé de ballons et qui a inscrit un triplé. Comment l’avez-vous trouvé ?

Je suis très heureux pour lui car ça fait dix jours qu’on se cherche, qu’on essaie de jouer ensemble. La semaine a été compliquée et on était un peu dans le doute, sur les timings, les choses comme ça. Je suis content qu’il inscrive un triplé, c’est super.

Justement au niveau des timings, il y a eu pas mal d’approximations sur les combinaisons. C’est aussi votre avis ?

On était en effet en manque de repères. Aux entraînements, on n’a pas les repères de matchs, les conditions n’étaient pas faciles. Il y a quelques petits détails à régler et ça devrait aller mieux d’ici quelques jours.

Quesls sont les secteurs à modifier, à régler, avant samedi et la réception de l’Irlande ?

Notre discipline. On fait trop de fautes. Il faut régler ces imprécisions car, contre l’Irlande, on doit parvenir à plus tenir le ballon. Comme on l’avait fait contre les Blacks. Il faudra tenir l’intensité pendant 80 minutes. Tous ces petits détails feront qu’on jouera un grand match et qu’on pourra rivaliser contre cette grande équipe.

 

Articles populaires