Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

Leeds Rhinos – Dragons Catalans : choc thermique en prévision

Les Dragons sont prévenus. Si les dix-huit degrés attendus aujourd’hui au-dessus de Perpignan accompagneront le départ des joueurs, il ne fera pas plus de 2 degrés dans le Yorkshire. Avec de la pluie et de la neige fondue en prévision, l’équipe est prête à passer un test majeur ce jeudi 24 février (21h sur beIN SPORTS1).

Une semaine après le passage terrible de la tempête Eunice au Royaume-Uni, l’hiver est encore bien là. Ce jeudi soir, il ne fera pas plus de 2 petits degrés à Leeds. « Des températures de saison », glisse Jono Jones en charge de la préparation qui a mis en alerte ses joueurs. Si les Anglais et les Français savent ce qui les attend, Mitchell Pearce et Tyrone May risquent de se faire surprendre. « C’est incroyable, 20 degrés ce matin et peut-être la neige demain », s’est étonné Christian Cozza, l’intendant de l’équipe qui doublera la dose de couvertures chauffantes ce jeudi.

A lire aussi :
Dragons Catalans : Avec quelle équipe à Leeds ?

Sauf que sur le terrain, « ça va être chaud », parce que « c’est déjà un match important », analyse Sam Moa, l’ancien pilier en charge de la défense. Effectivement, les Dragons Catalans ne savent que trop bien qu’ils seront attendus devant. Là où ils sont handicapés par quatre forfaits, mais aussi là où les combats se font et se gagnent. « Il ne faudra pas se poser de questions », rappelle le deuxième ligne ou pilier, Joe Chan, quand Thomas Bosc parle « d’un nouveau test. Il y a eu St-Helens, Wakefield ensuite, mais Leeds est le troisième test. Il y en aura d’autres, la saison ne se jouera pas jeudi soir, mais de nouveaux indicateurs vont arriver et il faudra cette fois savoir prendre les points ».

A lire aussi :
Super League : les Dragons Catalans déjà privés de cinq de leurs piliers

Un discours posé comme une dose de rappel après la victoire contre Wakefield (24-22) où les Dragons ont manqué l’immanquable, raté le dernier geste, fait les mauvais choix.

Ce jeudi, les Dragons ne se chercheront « aucune excuse par rapport aux forfaits. On ne l’a jamais fait et on ne va pas commencer », assume Thomas Bosc, mais ils devront redevenir des maîtres à jouer.

Cette rencontre s’est préparée mentalement

La semaine de préparation entre Wakefield et Leeds, contrairement aux précédentes a finalement été davantage mentale que physique ou technique. « Nous avons privilégié la récupération avec seulement cinq jours entre les deux matches. On ne s’est entraîné que mercredi matin (30 minutes). Oui, c’est mentalement et psychologiquement que ce match se prépare. Il y a un certain état d’esprit à avoir, surtout pour jouer là-bas », conclut « Bosco ».
Après avoir été refroidis dans leurs ardeurs à St-Helens et failli être douchés chez eux par Wakefield, les Dragons Catalans ont devant eux, un bulletin météo qui est loin d’être dégagé. Les prévisions annoncent en effet un âpre combat avec des Rhinos battus lors de leurs deux sorties (contre Warrington 22-20 et Wigan 34-12) et déjà en alerte rouge sur leur territoire.

A lire aussi :
Super League : les Dragons Catalans en mode rodage avant de défier Leeds

Les Catalans sont prévenus, mais ils sont aussi équipés et préparés pour évoluer et surtout gagner sous tous les temps.

Si St-Helens fait déjà la pluie et le beau temps en Super League, les Dragons peuvent dès ce jeudi soir faire revenir le soleil au-dessus de leurs têtes et ce, malgré les 2 degrés annoncés.

Articles populaires