Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

le Parti radical de gauche se met « en retrait » de la campagne de Christiane Taubira

Le président du PRG rappelle que son parti était engagé dans une « dynamique de rassemblement à gauche », mais que la formation politique ne souhaitait pas soutenir spécifiquement l’ancienne garde des Sceaux.

Article rédigé par

Publié le 14/02/2022 16:52

Mis à jour le 14/02/2022 18:27

Temps de lecture : 1 min.

Le président du Parti radical de gauche (PRG), Guillaume Lacroix, a annoncé lundi 14 février que son parti se mettait « en retrait » de la candidature de Christiane Taubira, qui stagne autour de 3% dans les sondages.

« Il n’y a pas de cassure, pas de rupture » avec la candidature de Christiane Taubira, s’est-il toutefois défendu, précisant que, selon lui, « le mandat très clair, depuis le début » était d' »accompagner une dynamique de rassemblement à gauche » et pas de « soutenir spécifiquement » la candidature de l’ancienne garde des Sceaux. Pour rappel, Christiane Taubira a longtemps membre du PRG, dont elle était la candidate à l’élection présidentielle de 2002. Elle avait alors réuni 2,32% des suffrages.

Dans un communiqué, Guillaume Lacroix poursuit : « Christiane Taubira a décidé de poursuivre sa démarche dans le cadre d’une campagne citoyenne qui ne peut être le reflet du seul PRG. En retour, notre parti ne peut être le seul responsable ou comptable de la poursuite de cette campagne. » Le responsable du parti rappelle que les élus du parti sont libres dans leurs parrainages. « Dès lors, c’est en bon droit et en conscience qu’un certain nombre ne donneront pas leur signature à Christiane Taubira. D’autres, tout aussi librement ont déjà et vont encore soutenir sa démarche. »

Il a précisé que son parrainage « partira ce soir » en faveur de l’ancienne ministre de la Justice. Malgré sa victoire à la Primaire populaire, Christiane Taubira stagne dans les sondages et de nombreuses interrogations existent sur la poursuite de sa campagne, à vingt jours de la date limite des dépôts de parrainages. Lundi matin, elle a appelé ses sympathisants sur Twitter à « donner pour la campagne », « pour ne pas renoncer à cette élection ».

 

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

Articles populaires