Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

Le candidat Eric Zemmour ne veut pas de médecins algériens en France

Invité à l’émission de BFMTV « la France dans les yeux »,diffusée mercredi 9 février 2022, le candidat Eric Zemmour a déclaré qu’il veut mettre fin à la vague des arrivées des médecins algériens et maghrébins en France.

Interpellé sur les derniers résultats des Épreuves de vérification de connaissances des médecins formés à l’étranger qui ont vu 1 200 médecins de médecins algériens reçus sur un total de 2 000 recherchés, Eric Zemmour est catégorique: « nous devons laisser ces médecins à l’Algérie », et plus généralement au Maroc et à la Tunisie. « On se passe de ces 1200 médecins et on les laisse à l’Algérie qui en a bien besoin. L’état de délabrement des hôpitaux algériens et la santé des Algériens nécessite absolument qu’ils gardent ces médecins, qu’ils ont formés« , a asséné Zemmour qui pointait quelques minutes plutôt le déficit chronique des médecins en France. Et en plus, « on les paye moins », poursuit le polémiste de l’extrême droite qui préfère des soignants bulgares et communautaires (car c’est l’Europe, dit-il) aux toubibs venus de l’autre côté de la Méditerranée.

Actuellement, il y a 15 000 médecins algériens en France. S’il est élu en avril 2022, Eric Zemmour mettra certainement fin à ce concours où les 3/4 des admis sont maghrébins.

Articles populaires