Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

Jérôme Rivière, porte-parole d’Eric Zemmour

Publié le 14/02/2022 13:52

Mis à jour le 14/02/2022 13:53

Article rédigé par

Invité sur le plateau du 23h de franceinfo, le bras droit du candidat de la « Reconquète! » a lourdement taclé la performance de Valérie Pécresse et parlé de « malaise » pour qualifier son meeting du 13 février.

Valérie Pécresse effraye-t-elle Eric Zemmour ? « Pas du tout », selon Jérôme Rivière, porte-parole du candidat de la « Reconquète! », invité politique du 23h de franceinfo. « Quel malaise quand j’ai écouté son meeting. J’ai pensé au malaise qui avait été celui entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron à l’époque », poursuit-il. Selon lui, la candidate LR « n’est pas dans le discours », a le « visage figé » et « pas les bonnes postures ».

« Elle tente de faire du Zemmour, parle de grande remplacement, alors qu’elle expliquait il y a quelques mois qu’elle n’irait jamais sur ces thèmes là », rappelle Jérôme Rivière. Cependant, Valérie Pécresse demeure en meilleure position qu’Eric Zemmour dans les sondages. « C’est une question de jours pour que les courbes soient définitivement croisées et qu’elle soit reléguée à cette position de survie », assure-t-il.

« Valérie Pécresse n’est pas de droite », déclarait Eric Zemmour. Une affirmation que confirme Jérôme Rivière : « On voit bien qu’elle reprend des propos de Zemmour. (…) Quand vous écoutez son programme, vous avez énormément de lieux communs et très peu d’idées ». 

« Nous essayons de briser ce cordon sanitaire créé par les prédecesseurs de Valérie Pécresse, notamment Jacques Chirac, qui ont affaibli le lien entre les conservateurs patriotes et les nationaux populistes. Cette union de droite c’est ce que propose Eric Zemmour », déclare-t-il. Sur la question des défections, Jérôme Rivière affirme ne pas être à la recherche de parrainages et de débauchages. 

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

Articles populaires