Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

Covid: Ces dégâts causés par Omicron sur les testicules

Une étude sur des hamsters montre qu’Omicron et d’autres variants peuvent provoquer de sérieuses lésions sur les testicules.

Si un slogan un peu trivial pouvait résumer l’étude de l’Université de Hong Kong, il serait: Omicron, ce variant qui vous les brise!

Des chercheurs du laboratoire d’État des maladies infectieuses émergentes de Hong Kong ont en effet étudié les conséquences du variant d’Omicron sur les hamsters.

Publiée le 18 février, l’étude confirme ce que l’on sait déjà sur le variant, à savoir, qu’il s’attaque plus aux voies respiratoires hautes qu’aux poumons. D’où le changement majeur de dimension de l’épidémie.

Mais ces chercheurs de Hong Kong ont aussi fait une découverte stupéfiante. Le variant Omicron pourrait ne pas laisser indemne les testicules. Infectés par Omicron, les hamsters auraient ainsi eu des lésions testiculaires que ceux infectés par grippe n’auraient pas développées.

 

Dégâts sérieux

Et les dégâts seraient même nombreux. Le virus aurait ainsi « provoqué une diminution aiguë du nombre de spermatozoïdes, de la testostérone sérique (la principale hormone sexuelle mâle) et de l’inhibine B (protéines produites par les cellules testiculaires) 4 à 7 jours après l’infection ».

Mais ce n’est pas tout, et cela risque de contrarier la virilité de certains, les chercheurs ont observé « par la suite une réduction de la taille et du poids des testicules ».

Des inflammations testiculaires, des hémorragies et même des nécroses ont également été répertoriées tout comme une « perturbation de la spermatogenèse ».

Dans leur conclusion, les chercheurs appellent à sensibiliser les médecins dans la prise en charge des hommes convalescents atteints de Covid-19.

Articles populaires