Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

Covid-19 : six pays africains vont héberger leur propre production de vaccins ARNm

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a désigné les six pays africains qui devront bénéficier d’un transfert de technologie pour produire leurs propres vaccins ARNm. Il s’agit de l’Égypte, du Kenya,  du Nigeria, de l’Afrique du Sud, du Sénégal et de la Tunisie.

S’exprimant vendredi 18 février en marge du sommet UE-Afrique, le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a laissé entendre qu’il est devenu un impératif que les entreprises qui produisent les vaccins partagent leur technologie à d’autres afin de lutter efficacement contre la pandémie du coronavirus qui a déjà fait plus de 5 millions de morts dans le monde.

« La meilleure façon de faire face aux urgences sanitaires et de parvenir à une couverture sanitaire universelle est d’accroître considérablement la capacité de toutes les régions à fabriquer les produits de santé dont elles ont besoin », a ajouté le patron de l’OMS.

Le projet de transfert de technologie avait été lancé dans le cadre des efforts visant à aider les pays pauvres à fabriquer des vaccins Covid-19 selon les normes mondiales de qualité. La technologie est utilisée pour produire des vaccins, notamment Pfizer et Moderna.

À noter que l’Union européenne a annoncé qu’elle compte investir 45 millions USD en Afrique pour stimuler la production locale de vaccins.

Articles populaires