Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

« C’est une bataille de dingue d’obtenir les parrainages », dénonce Philippe Poutou, qui parle d’une « loi antidémocratique »

Philippe Poutou dénonce « une « loi antidémocratique » car « elle favorise des partis qui ont des élus »

Article rédigé par

Publié le 21/02/2022 21:16

Mis à jour le 21/02/2022 21:21

Temps de lecture : 1 min.

« C’est une bataille de dingue d’obtenir les 500 parrainages », a dénoncé lundi 21 février sur franceinfo le candidat du Nouveau parti anticapitaliste (NPA) Philippe Poutou, alors que sa candidature n’a pour l’instant réuni que 199 parrainages à moins de deux semaines de la clôture le 4 mars prochain.

Philippe Poutou, déjà candidat en 2012 et 2017, explique que le nombre de parrainages pour sa candidature est « à peu près au même niveau qu’il y a cinq ans, au même moment, dans les mêmes difficultés, avec le même stress, le même doute. » Le candidat du NPA parle d’une « loi antidémocratique » car « elle favorise des partis qui ont des élus ».

« Des petites candidatures comme les nôtres permettent d’enrichir le débat », ajoute-t-il. « Heureusement qu’il y a des petites candidatures comme les nôtres car si ça devait tourner en rond entre les gros partis, on se ferait vraiment chier », a lancé Philippe Poutou.

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

Articles populaires