Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

Campagne d’Anne Hidalgo, chèque essence, difficultés d’EDF… Le « 8h30 franceinfo » de Valérie Rabault

Valérie Rabault, députée PS et présidente du groupe socialiste à l’Assemblée nationale, était l’invitée du « 8h30 franceinfo » le samedi 5 février 2022.

Article rédigé par

Publié le 05/02/2022 13:25

Mis à jour le 05/02/2022 13:43

Temps de lecture : 1 min.

Valérie Rabault, députée PS et présidente du groupe socialiste à l’Assemblée nationale, était l’invitée du « 8h30 franceinfo » le samedi 5 février 2022. Elle répondait aux questions d’Ersin Leibowitch et Myriam Encaoua.

Anne Hidalgo en retard dans les sondages : « Un bon capitaine est celui qui garde le cap »

Selon le dernier sondage Ifop, Anne Hidalgo est créditée de 2,5% des intentions de votes au premier tour. « Il faut garder son calme, son cap », assure Valérie Rabault qui convient tout de même qu’Anne Hidalgo « peine à se faire entendre ». « L’enjeu, c’est de garder son énergie, garder sa volonté et garder le cap », dit-elle, même si « les sondages ne sont pas bons ».

Hausse des prix du carburant : « Un chèque de 50 euros par mois »

« Vous avez 17 millions de Français qui prennent tous les jours leur voiture pour aller travailler parce qu’ils n’ont pas de transports en commun. Sur ces 17 millions, 8 millions gagnent moins de 1 700 euros par mois. S’ils ont une facture de carburant que pour aller travailler entre 200, 250 et 300 euros par mois. Comment voulez-vous qu’ils s’y retrouvent ? », explique la présidente du groupe socialiste à l’Assemblée.

Hausse des prix de l’énergie : le « scandale » des règles imposées à EDF

Valérie Rabault déplore « un mécanisme imposé à EDF » par l’Etat qui « appauvrit » le groupe. Elle dénonce un « non-sens économique, un non-sens écologique » et « un scandale ». « On force EDF à vendre à 42 euros le mégawatt. Quelque chose qu’il produit qui lui coûte 46 ou 47 euros à produire. Donc il le vend à des fournisseurs privés à 42 euros et ces mêmes fournisseurs privés vont le revendre sur le marché à 300 euros », regrette la députée.

Retrouvez l’émission du samedi 5 février 2022 en intégralité :

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

Articles populaires