Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

Meurtre de Maëlys : Nordhal Lelandais devant les assises ce lundi, « qu’il soit jugé à la hauteur des actes qu’il a commis sur ma fille » demande la maman de la victime

Le procès aux assises de Nordhal Lelandais pour le meurtre de la petite Maëlys de Araujo s’ouvre ce lundi à Grenoble.

Nordahl Lelandais comparaît à partir de ce lundi devant la cour d’assises de l’Isère pour le meurtre de la petite Maëlys de Araujo à l’été 2017.

Déjà reconnu coupable du meurtre du jeune caporal Arthur Noyer en mai 2021, Lelandais est accusé d’avoir enlevé, pendant un mariage auquel il assistait Pont-de-Beauvoisin dans l’Isère, puis tué la petite fille de 8 ans, dans la nuit du 26 au 27 août 2017.

Certaines zones d’ombre persistent sur les circonstances de la mort de la petite fille et notamment sur d’éventuels sévices sexuels. Nordahl Lelandais n’a pas pu être mis en examen pour « viol », faute d’éléments suffisants dans le dossier d’instruction.

Condamné à 20 ans d’emprisonnement l’an dernier, il encourt aux assises de Grenoble la réclusion criminelle à perpétuité.

A lire aussi :
Affaire Maëlys : Nordahl Lelandais est renvoyé devant la cour d’assises pour le « meurtre, l’enlèvement et la séquestration » de la fillette

« Le plus longtemps possible en prison »

C’est en tout cas la volonté de la mère de Maëlys. « J’aimerais qu’il reste le plus longtemps possible en prison, pour qu’il ne fasse plus jamais de mal à personne », a expliqué Jennifer de Araujo mardi dernier sur BFMTV. « Il a déjà commis un acte horrible, j’aimerais qu’il soit jugé à la hauteur des actes qu’il a commis sur ma fille. »

 

 

Articles populaires