Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

Politique : les présidents et les chasseurs, un rapport particulier

Publié le 19/11/2021 17:05

FRANCE 3

Article rédigé par

Près d’un million de Français pratiquent la chasse. Une part de la population à ne pas négliger pour les candidats à la présidentielle. Auparavant, de nombreux présidents ont connu des rapports variables avec les chasseurs. Reportage.

Souvent qualifié de président urbain, Emmanuel Macron est en réalité un président très proche des chasseurs, pour qui il a notamment contribué, en réduisant par deux le coût du permis et en prolongeant le droit de chasse de certaines espèces. Un positionnement qui avait incité Nicolas Hulot, ministre de l’Écologie, à démissionner en 2018. Pour ses 40 ans, Emmanuel Macron pourra assister au tableau de chasse présidentielle de Chambord, une chasse qui n’avait plus eu lieu depuis Valéry Giscard d’Estaing, il y a près de 50 ans.

Valéry Giscard d’Estaing, René Coty ou bien Georges Pompidou ont eu un attachement important à la chasse, certains n’hésitant pas à participer à des sessions de chasse avec des membres de partis politiques rivaux. Pour le général de Gaulle, c’était principalement un outil diplomatique, n’étant pas adepte des chasses présidentielles. Les derniers présidents français avant Emmanuel Macron ne se sont pas intéressés aux chasseurs, sous prétexte de conviction politique ou pour des raisons économiques.

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

Articles populaires