Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

Perpignan : une bagarre éclate entre une vingtaine de détenus à la prison, 5 personnes blessées

Les faits se sont produits ce jeudi 18 novembre à 14 h, pendant la promenade.

La tension montait lentement depuis ce mercredi 17 novembre, avec deux bagarres qui ont eu lieu pendant l’après-midi. La situation est devenue explosive ce jeudi 18 novembre. Alors que 70 détenus étaient en promenade, une nouvelle rixe a éclaté, impliquant une quinzaine d’entre eux. Elle serait consécutive à des faits de racket.

De violents coups ont été échangés, à l’aide d’armes artisanales, dont des poinçons, des chaussettes remplies de morceaux de verre et de cailloux, ainsi que de lames de rasoir. Cinq détenus blessés ont été évacués à l’infirmerie de la prison. Trois sont légèrement blessés et deux vont devoir subir des points de suture. Après la remontée de la promenade, quatre agresseurs identifiés ont quant à eux été placés en quartier disciplinaire. Les équipes régionales d’intervention et de sécurité sont en route vers l’établissement.

Pierre Grousset, secrétaire départemental de l’Ufap-Unsa Justice félicite le « grand professionnalisme des agents, dont aucun n’a heureusement été blessé ». Mais il dénonce les conditions de travail à la prison, qui ont conduit à cet incident : « Alors que la maison d’arrêt compte 132 places, on a actuellement 303 détenus. Nous sommes en sous-effectif. Pendant l’incident, pour intervenir sur la bagarre, il a fallu dégarnir certains postes. Nous demandons plus de personnel, et la création d’une unité spéciale pour ces détenus violents ».

Pierre Grousset demande par ailleurs le transfert de ces détenus, « pour éviter que ces faits ne se reproduisent, et que le personnel ou d’autres détenus ne soient blessés ».

Articles populaires