Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

Paris attend des « preuves d’amour » de l’Australie pour restaurer des relations solides, prévient l’ambassadeur de France

« Désormais, par expérience, nous ne croirons plus les belles paroles, les promesses d’amour », a souligné mercredi le diplomate Jean-Pierre Thébault.

Article rédigé par

Publié le 03/11/2021 11:16

Mis à jour le 03/11/2021 11:28

Temps de lecture : 1 min.

Tout n’est pas encore pardonné. L’ambassadeur de France en Australie, Jean-Pierre Thébault, a admis mercredi 3 novembre que restaurer des relations solides avec l’île-continent prendra du temps, après l’annulation d’un mégacontrat de sous-marins français. « Désormais, par expérience, nous ne croirons plus les belles paroles, les promesses d’amour », a souligné le diplomate, qui s’est montré percutant lors d’une intervention devant le Club de la presse à Canberra. « L’amour, c’est bien. Avoir une preuve d’amour, c’est bien mieux. »

L’ambassadeur, qui avait été rappelé par Paris après l’annulation du contrat, a estimé que « nous pouvons reconstruire quelque chose de substantiel, mais nous partons de très loin. Malheureusement. »

Mardi, l’entourage d’Emmanuel Macron avait dénoncé les « méthodes très inélégantes » de Canberra après la révélation par la presse australienne d’un SMS envoyé par le président français au Premier ministre australien, Scott Morrison, deux jours avant la dénonciation du contrat. « C’est un coup bas sans précédent », a déploré l’ambassadeur français, y voyant « peut-être la confirmation que nous n’étions pas considérés comme un allié ». Lors d’une conférence de presse mercredi à Dubaï, Scott Morrison a tenté de tirer un trait sur cet épisode, affirmant qu’il était temps de « passer à autre chose (…) Des affirmations ont été faites et des affirmations ont été réfutées, ce qu’il faut maintenant, c’est tous aller de l’avant. »

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

Articles populaires