Free Delivery & 60-Day Returns* - Everyday!

Moscou et Bamako renforcent leur coopération dans le domaine des échanges commerciaux

En déplacement à Moscou (Russie) la semaine dernière, Abdoulaye Diop, ministre malien des Affaires étrangères, a échangé le 11 novembre 2021 avec son homologue russe Serguei Lavrov sur plusieurs sujets dont le développement économique et commercial entre leur deux pays.

Selon le diplomate malien, la Russie a été « l’un des premiers à assister le Mali dans divers domaines, et pas seulement militaire ». Son pays dispose de plusieurs types de potentiels « inexploités », a-t-il fait savoir, ajoutant que les échanges commerciaux peuvent suivre plusieurs axes. En guise d’exemple, des entreprises russes pourraient souhaiter travailler avec du coton malien vu que le Mali est « le premier producteur africain » en la matière.

« Le Mali est aussi le troisième producteur d’or sur le continent africain, après l’Afrique du Sud et le Ghana. Plus généralement, dans le domaine minier, nous savons que le Mali a un potentiel important en termes de ressources en pétrole qui ne sont pas encore exploitées. Et la Russie est aujourd’hui un producteur de premier plan au niveau mondial », a déclaré Abdoulaye Diop.

Et d’ajouter : « nous espérons que la Russie, à travers son expérience, son expertise et sa technologie, pourra aussi aider dans l’exploration des ressources minières. Au-delà du pétrole, il y a beaucoup d’autres minerais et que nous puissions travailler ensemble à valoriser ces ressources, non pas seulement exporter des minerais à l’extérieur. Donc, nous souhaitons vraiment que la base de la relation soit élargie dans un esprit gagnant–gagnant ».

Articles populaires